ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Falcon et le Soldat de l'Hiver : on a vu le pilote de la nouvelle série Marvel

Déjà de l'action mais un ton inédit

Falcon et le Soldat de l'Hiver : on a vu le pilote de la nouvelle série Marvel

Seconde série originale Marvel sur Disney+, "Falcon et le Soldat de l'Hiver" entame sa diffusion le 19 mars, toujours au rythme d'un épisode par semaine. Nous avons pu voir le pilote en avant-première et voici nos impressions sans aucun spoiler.

Falcon et le Soldat de l'Hiver : le MCU continue son expansion sur Disney+

Au lendemain de la fin de diffusion de WandaVision, Marvel continue de déballer son nouveau plan d'attaque sur le petit écran. Est venu le tour de Falcon et le Soldat de l'Hiver, série qui, comme son titre l'indique, va s'attarder sur deux personnages qui ont gravité autour de Captain America. Sauf que ce dernier n'est plus le vigoureux sauveur du pays après la tornade Avengers : Endgame. Devenu un vieil homme, le bouclier qu'il affectionne a été remis à Sam Wilson (Anthony Mackie). Ancienne connaissance du héros incarné par Chris Evans, Bucky doit quant à lui essayer de tourner le dos à son passé violent. Ils vont devoir former ensemble un duo pour empêcher le Baron Zemo (Daniel Brühl) d'exécuter son plan. En fond, la question de l'après-Captain America sera l'un des enjeux de ce programme.

De l'action, forcément

Après WandaVision, mélange déroutant mais plaisant entre la sitcom et le monde des super-héros, Falcon et le Soldat de l'Hiver s'avance forcément avec des arguments plus conventionnels. La magie laisse la place à l'action plus brute. Rien de surprenant avec les deux personnages principaux qui ne sont pas dotés de pouvoirs surnaturels. Leur domaine, c'est la baston. Et on ne tarde pas à en avoir avec une première partie d'épisode qui délivre une grande séquence d'action aérienne. Le petit écran ne rime pas avec des ambitions réduites et on s'amuse d'entrée de jeu en compagnie de Falcon. Tous les fans de l'univers s'attendaient à avoir un programme de cet acabit, avec du spectacle. Le reste de la saison devrait nous donner de quoi en prendre plein les yeux mais, paradoxalement, ce n'est pas l'action qui domine ce pilote.

Falcon et le Soldat de l'hiver
Sam Wilson (Anthony Mackie) - Falcon et le Soldat de l'hiver ©Disney+/Marvel

Les humains avant les super-héros

Falcon et le Soldat de l'Hiver prend le temps nécessaire pour développer ses personnages. L'introduction mouvementée est une façade qui cache une suite tournée vers les humains. Il est question de comment envisager le futur mais c'est le passé qui ne cesse de ressurgir. Si les deux héros ne s'imaginent pas en amis, ils ont chacun des retors intérieurs qui les rongent. Ce ne sont donc pas les prémices pétaradants d'un blockbuster délocalisé sur petit écran que l'on a avec ce lancement. Le ton se veut introspectif, grave, avec des enjeux émotionnels qui dominent les débats. On prend enfin le temps de gratter sous la carapace de ces figures cantonnées à jouer les seconds rôles jusqu'à présent.

En ce sens, on se rapproche de ce qui a fait la beauté de WandaVision. On a retenu, au bout du compte, le développement de Wanda, devenu l'un des personnages les plus émouvants de tout le MCU. Les premiers indicateurs de cette nouvelle série annoncent qu'on pourrait assister à une finalité similaire. De quoi nous donner envie de suivre Bucky et Sam dans leur futures aventures.

Le pilote n'est pas fondamentalement surprenant par rapport aux codes du MCU. On pénètre dans Falcon et le Soldat de l'Hiver sans être bousculés, avec ce sentiment de voir un nouveau monde se construire sur les ruines d'Endgame. Par ailleurs, une intrigue commence à se mettre en place avec une mystérieuse organisation qui opère dans l'ombre. Malgré l'implication annoncée de Zemo, les rouages du scénario ne sont pas encore assez révélés pour que l'on émette un avis assuré.

 

Voir aussi

Demain nous appartient : Xavier Meffre devrait rester sur ses gardes !

Demain nous appartient : Xavier Meffre devrait rester sur ses gardes !

Le plan du couple Baulieu a échoué dans "Demain nous appartient". Mais ils n'en resteront pas là. Plus déterminés que jamais, ils vont tous faire pour anéantir le procureur, Xavier Meffre. Ce dernier ferait mieux d'être plus prudent ! (Attention SPOILERS)