ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Friends : un acteur s'excuse pour son comportement déplacé sur le tournage

Des excuses honnêtes

Friends : un acteur s'excuse pour son comportement déplacé sur le tournage

Si les guest stars se sont longtemps bousculées pour apparaître dans "Friends", un invité se rappelle s'être très mal comporté avec les acteurs à l'époque. Aujourd'hui, il souhaite s'en excuser.

Friends : New York story

Quand Marta Kauffman et David Crane créent Friends en 1994, il n'est pas possible qu'ils aient imaginé le succès qui allait suivre. Il faut dire que, sur le papier, l'histoire n'a pas grand chose de vraiment excitant à proposer.

On y suit six New-yorkais à la description caricaturale. Ross est le gentil timide et sa sœur Monica aime que son appartement soit rangé. Chandler a la répartie facile, alors que son colocataire Joey est un dragueur invétéré. Il y a aussi Rachel, la jolie fille tête de linotte et Phoebe, la loufoque de la bande. Ils ont des aventures entre eux, qu'elles soient amoureuses ou professionnelles. En plus, ils ne quittent quasiment jamais la ville et passent 80% de leur temps dans leurs appartements. Résumé d'une façon aussi basique, il n'y a effectivement pas grand chose d'exceptionnel à attendre de Friends. Pourtant, elle deviendra une des plus grandes séries comiques de l'histoire de la télévision américaine. Comment ?

Friends
Friends ©NBC

D'abord par la fascination pour cette histoire d'amour entre Ross et Rachel qui tiendra le public en haleine pendant 10 saisons. Aussi par ses dialogues ciselés, drôles et imparables. Et enfin, par le jeu sans faille de ceux qui les déclament. Pourtant, à l'époque, Jennifer Aniston, Courteney Cox, Lisa Kudrow, Matt Leblanc, David Schwimmer et Matthew Perry sont des débutants. Mais l'alchimie entre les six relève du miracle et on a rarement vu un casting aussi réussi, tous étant parfaits dans leurs rôles respectifs.

Le succès a attiré les grands noms du grand écran qui se battaient pour apparaître dans un épisode, voire plus. On pense notamment à George Clooney, Julia Roberts, Bruce Willis, Brad Pitt ou encore Jean-Claude Van Damme. D'autre, plus grincheux, faisaient la fine bouche sur le plateau.

Fallait pas l'inviter

Ce qu'il faut savoir, c'est que Friends n'est devenu un phénomène qu'à partir de la saison 2. Et, en 1994, apparaître à la télévision, et encore plus dans une sitcom, n'était pas vraiment ce qui faisait la fierté des acteurs de cinéma. C'est en effet le sentiment qui traversa l'esprit de Fisher Stevens (Bob Roberts, Héros malgré lui) qui, dans un épisode de la première saison, joue Roger, le petit ami de Phoebe. Son personnage est psychiatre et n'en finit plus d'analyser le comportement des amis du Central Perk.

Friends
Friends ©NBC

Invité de nos confrères d'Entertainment Weekly, l'acteur américain s'est confié sur son expérience de tournage de l'époque. Il n'avait jamais joué dans une sitcom, ni entendu parler de la série. Le New-yorkais apprend son texte, monte dans un avion pour Los Angeles et arrive sur le plateau. À ce moment-là, on lui apprend que la plupart du script et de ses lignes ont été changés. Une chose habituelle pour une sitcom qui s'adapte souvent à la réaction du public live mais, ça, Stevens l'ignore. Alors il s'énerve et demande pourquoi on lui a écrit des lignes pires que celles qu'il avait apprises.

Le comédien confie qu'il s'est comporté "comme un co#*rd" sur le tournage. Il a rarement revu un des acteurs de Friends depuis, mais il est persuadé qu'ils le considèrent encore comme "un snob new-yorkais". Chose rare et qui montre bien que la culpabilité le ronge, Fisher Stevens finit l'interview en demandant pardon pour son comportement inapproprié sur le plateau.

Après son mea-culpa, il rajoute que, s'ils veulent l'inviter à la réunion Friends dont le tournage est prévu pour mars, il est partant. Il pourra alors s'excuser en personne.

Friends est disponible en streaming sur Netflix.

 

Voir aussi

WandaVision épisode 9 : qu'annoncent les deux scènes post-générique ?

WandaVision épisode 9 : qu'annoncent les deux scènes post-générique ?

Après un final qui a alterné entre action et émotion, "WandaVision" nous quitte avec deux scènes post-générique. Qu'annoncent-elles pour la suite ? C'est ce que nous allons voir ici et, bien évidemment, il est conseillé d'avoir vu la série car ce qui suit contient des spoilers.