HPI sur TF1 : le challenge des scénaristes pour imaginer les différentes enquêtes

Un travail titanesque !

HPI sur TF1 : le challenge des scénaristes pour imaginer les différentes enquêtes

La diffusion des épisodes de la série "HPI" se poursuit sur TF1. Les enquêtes de Morgane et du commandant Karadec continuent de séduire le public, qui se laisse entraîner dans leurs aventures rocambolesques. Toutes ces affaires criminelles ont donné du fil à retordre aux différents scénaristes du programme !

HPI : que nous réserve le prochain épisode ?

La série HPI cartonne sur TF1. De nombreux téléspectateurs suivent assidûment chaque semaine les enquêtes menées par la brigade criminelle de Lille. Évidemment, le tempérament de feu et les répliques de Morgane, incarnée par la tornade rousse Audrey Fleurot, font beaucoup rire, mais il n'y a pas que ça. Les différentes affaires criminelles que doivent régler l'équipe de police sont toutes plus complexes les unes que les autres.

En effet, depuis le début de cette deuxième saison, les téléspectateurs ont pu constater que les enquêtes ne sont pas si simples que ça à résoudre. C'est d'ailleurs pour ça que Morgane a été engagée à ce poste. Grâce à son QI bien plus élevé que la moyenne, elle arrive à analyser des indices et faire très vite le lien avec le meurtrier en question.

HPI
HPI ©TF1 Production

Aucun détail ne lui échappe, que ce soit un cheveu, une couture sur un vêtement, une serviette en papier jetée à la poubelle, tout ce qui se trouve sur la scène du crime a du sens pour elle. Dans le prochain épisode intitulé S comme Italie, le corps d'un jeune homme qui a reçu un coup mortel à l'arrière du crâne est découvert dans un quartier tranquille. Il porte à son poignet droit le tampon d'une galerie d'art lilloise. Morgane va très vite comprendre que leur victime menait une vie bien différente de ce qu'elle laissait penser sur les réseaux sociaux...

Des enquêtes minutieusement ficelées

Ces enquêtes, Morgane ne les résout pas seule, elle est aidée par toute la brigade. Et c'est là tout le challenge des scénaristes de la série HPI. Ils doivent confectionner des enquêtes qui incluent le travail de tout le monde et cela doit être crédible. Pour cela, Mehdi Nebbou l'interprète du commandant Karadec, nous avait expliqué qu'ils ont intégré Franck Martins, à l'équipe de création. Il s'agit de l'ancien commandant de la brigade criminelle de Lille. Ce dernier s'assure donc de la vraisemblance de toutes les enquêtes.

HPI
HPI ©TF1 Production

Mais avant cela, les scénaristes dont Alice Chegaray-Breugnot, Julien Anscutter, Marion Carnel, Stéphane Carrié et bien d'autres réfléchissent à ces affaires complexes qui doivent être résolues en un seul épisode. Un vrai challenge, comme nous l'a expliqué Mehdi Nebbou :

Les scénaristes ne sous-estiment pas la complexité de l'intrigue policière car ce qui est très dur pour eux, c'est de trouver une enquête suffisamment complexe et crédible pour qu'elle soit résolue par quelqu'un qui a un quotient intellectuel très élevé. Mais en même temps, Karadec ne doit pas être mis sur la touche, car ce n'est pas un flic nul. Donc c'est un sacré challenge, sachant que c'est un unitaire et que l'intrigue doit être résolue en un épisode. Et à côté de cela, ils doivent laisser suffisamment de place aux relations et à la psychologie des personnages. Là, dans la saison 2, les auteurs ont fait un choix conséquent, c'est-à-dire qu'il y a encore plus de temps accordé aux personnages.

Désormais, TF1 diffuse seulement un épisode de la saison 2 de HPI par soirée. Pour les plus impatients, cette nouvelle saison est disponible dans son intégralité sur la plateforme Salto.

 

Voir aussi

Les Gazelles : comment Camille Chamoux a convaincu Samuel Benchetrit de jouer dans le film

Les Gazelles : comment Camille Chamoux a convaincu Samuel Benchetrit de jouer dans le film

Le film "Les Gazelles" réunit une belle grappe d'actrices françaises, comme Audrey Fleurot, Joséphine de Meaux, Naidra Ayadi ou encore Camille Cottin. Mais il y a également quelques personnages masculins qu'il a fallu convaincre et pour cela Camille Chamoux a su trouver les bons mots, ou presque...