Insatiable : une pétition pour annuler la série Netflix

Insatiable : une pétition pour annuler la série Netflix

La nouvelle fiction estampillée Netflix est sous le feu des critiques. Une pétition, qui réunit quelques 129 000 signatures, accuse la série de se moquer de l'obésité.

C'est ce qui s'appelle une très, très mauvaise publicité. Alors qu'Insatiable, nouvelle série estampillée Netflix ne débarquera sur nos écrans que le 10 août prochain, elle fait déjà grandement parler d'elle - et en mal, vous l'aurez sans doute compris.

Un programme grossophobe ?

Le pitch de ce nouveau programme ? Patty, surnommée "Fatty Patty" par ses camarades, subit des avanies quotidiennes à cause de son poids. Des kilos en trop qu'elle perdra miraculeusement après un lourd accident. La propulsant dès lors au rang d'idole du lycée. Lui reste plus qu'à se venger de ses ex-bourreaux... Une intrigue qui a révolté nombre d'internautes, plus particulièrement après la sortie de la première bande-annonce disponible ci-contre.

 

Pourquoi pareil et soudain torrent de fiel ? Il semblerait que tout démarre d'une pétition, disponible sur change.org et déjà signée par 129 000 individus. Toutes ces personnes demandent l'annulation pure et simple de la diffusion de la fiction, qu'ils jugent ouvertement grossophobe. Les signataires pensent en effet que la volonté des showrunners est de mettre sur un piédestal le culte de la minceur. Voici ce qu'indique la pétition :

Nous avons encore le temps de faire annuler cette série qui joue sur les insécurités des jeunes filles qui pensent que pour être heureuse et valoir quelque chose, il faut perdre du poids.

Une satire avant tout

Debby Ryan, qui incarne le premier rôle, n'a pas manqué de partager son opinion sur la question sur Twitter.

Me considérant comme quelqu'un qui se soucie profondément de la façon dont nos corps, en particulier ceux des femmes, sont humiliés et surveillés dans la société, j'étais très excitée à l'idée de travailler sur "Insatiable" parce que c'est une série qui aborde et confronte ces idées par la satire. La satire est un moyen de se moquer des choses les plus difficiles, d'amener les ténèbres à la lumière et d'entamer des conversations compliquées.

À voir si la pétition aura raison du programme. Quoi qu'il en soit, force est de constater que son synopsis est quelque peu maladroit et que d'autres séries satiriques ont déjà réussi à proposer des personnages réussis et en surpoids, qui n'avaient nullement besoin d'acquérir le corps d'un modèle de chez Victoria's Secret pour s'imposer - My Mad Fat Diary, pour ne citer qu'elle.

 

Voir aussi

Miss Marvel : qui est le super-héros Red Dagger ?

Miss Marvel : qui est le super-héros Red Dagger ?

Cinq épisodes de « Miss Marvel » ont déjà été diffusés. Mais revenons un peu sur le personnage introduit dans l'épisode 4 de la série Disney+ : Red Dagger.