ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jean Dujardin a vécu un enfer sur le tournage d'Un gars, une fille

Jean Dujardin balance !

Jean Dujardin a vécu un enfer sur le tournage d'Un gars, une fille

Avant de recevoir l'Oscar qui fera définitivement de lui une star internationale, Jean Dujardin connaissait le succès sur France 2 avec la série "Un gars, une fille". Toutefois, dans une récente interview, l'acteur a avoué que le tournage des deux premières saisons du show ne fut pas de tout repos...

Un gars, une fille : le succès de Chouchou et Loulou

A 48 ans, Jean Dujardin est probablement l'un des acteurs les plus populaires de l'Hexagone. Après s'être révélé sur scène et à la télévision avec la troupe Nous C Nous dans les années 90, il décroche, en 1999, le premier rôle masculin dans la short-com Un gars, une fille. Aux côtés d'Alexandra Lamy, l'acteur crève ainsi l'écran durant 4 ans et 438 épisodes. Un duo touchant qui plait autant aux téléspectateurs qu'aux paparazzi, puisque Dujardin et Lamy formeront un couple réel durant dix ans.  

Un gars, une fille
Un gars, une fille ©France Télévisions

Le pitch d'Un gars, une fille était pourtant simple. En effet, on suivait durant chaque épisode (d'une durée courte de 6 minutes) la vie quotidienne du couple formé par Jean et Alex. Des péripéties banales auxquelles le public pouvait s'identifier grâce à la fraîcheur des deux acteurs. Ce succès permettra à Jean Dujardin de percer au cinéma grâce aux films Brice de Nice, 99 Francs et OSS 117. Toutefois, c'est en 2011 qu'il obtient la plus grande consécration de sa carrière grâce à son rôle dans The Artist qui va conquérir la France et Hollywood. Désormais, "Duduj" est un acteur incontournable du cinéma français.

C'était l'enfer, pour Dujardin

Dix-huit ans après la fin d'Un Gars, une fille, Jean Dujardin s'est exprimé sur la série qui lui a apporté la gloire. Dans un entretien accordé au magazine Running Heroes, l'acteur revient sur les aspects les plus insupportables qu'il a vécus durant le tournage. Ainsi, bien avant les multiples périodes de confinement vécus par les Français actuellement suite à la crise sanitaire, l'interprète de Brice de Nice n'appréciait pas que les deux premières saisons ne soient tournées qu'entre quatre murs. Cela lui donnait une désagréable sensation d'enfermement :

C'était l'enfer. C'est pour cela qu'à la troisième saison, on a négocié des voyages et des extérieurs, après trois ans de cuisine et de salle de bains. Quand, en une journée, tu fais trois épisodes dans un pieu et que tu rentres te coucher le soir chez toi, je peux te dire que tu ne trouves pas le sommeil tout de suite.

Cela explique donc pourquoi on a pu voir "Chouchou" et "Loulou" perdus aux Seychelles ou dans le Vercors, durant les saisons suivantes. Cela changeait diamétralement des ambiances en appartement.

Des différences salariales mal vécues par Alexandra Lamy

Alexandra Lamy était également revenue sur la série. Si elle a moins souffert de la sensation d'enfermement que son partenaire à l'écran, elle a en revanche très mal vécu le fait d'avoir été payée trois fois moins que Jean Dujardin :

Je ne touchais que le tiers du salaire de Jean, alors que la série était produite par trois femmes et qu’on avait une directrice des programmes. Jean s'est rendu dans le bureau des productrices et a exigé que je gagne la même chose que lui, sinon il quittait le programme. Les hommes étaient plus scandalisés que les femmes par cette situation.

Si les productrices de la série Isabelle Camus et Hélène Jacques ont quelque peu nuancé les propos de l'actrice, elles ont néanmoins reconnu que les cachets de Jean étaient supérieurs de 15%.

Le programme de Jean Dujardin sera en tout cas très chargé ces prochains mois. En effet, on le retrouvera prochainement à l'affiche de deux films très attendus : OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire, et Présidents, dans lequel il jouera l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy.

 

 

Voir aussi

Demain nous appartient : Xavier Meffre devrait rester sur ses gardes !

Demain nous appartient : Xavier Meffre devrait rester sur ses gardes !

Le plan du couple Baulieu a échoué dans "Demain nous appartient". Mais ils n'en resteront pas là. Plus déterminés que jamais, ils vont tous faire pour anéantir le procureur, Xavier Meffre. Ce dernier ferait mieux d'être plus prudent ! (Attention SPOILERS)