ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Julia Roberts retrouve le créateur de Mr. Robot pour une série sur le Watergate

Julia Roberts retrouve le créateur de Mr. Robot pour une série sur le Watergate

"Gaslit" racontera depuis le cercle privé des proches de Nixon le scandale du Watergate. Le casting annoncé est tout bonnement incroyable, avec Julia Roberts, Sean Penn, Joel Edgerton et Armie Hammer.

Sam Esmail s'est fait un nom - et de quelle manière ! - avec la série Mr. Robot. Créateur, producteur exécutif et principal scénariste de cette série unique du genre techno-thriller, le producteur américano-égyptien a ensuite confirmé son grand talent avec Homecoming, mini-série dans laquelle il dirigeait Julia Roberts. Comme rapporté par Varietyle duo se reforme pour une nouvelle série sur le scandale du Watergate, et l'actrice est accompagnée d'un casting de stars.

Gaslit : le Watergate, un scandale intime

Conspirations, révélations et "hacking" en tous genres... Avec Mr. Robot, Sam Esmail s'est fait une spécialité de construire des intrigues complexes pour mettre à jour les malversations des puissants, offrant des résonances perturbantes avec la réalité. Pour ce nouveau projet, intitulé Gaslit, il s'intéresse aux proches de Nixon, le président américain forcé à la démission après la révélation des écoutes du Watergate en 1974.

Julia Roberts, qui tient le premier rôle, incarnera Martha Mitchell, figure médiatique de l'Arkansas et épouse de John Mitchell, le procureur général et fidèle de Nixon. Celui-ci sera interprété par Sean Penn. Malgré son lien avec le parti du président, elle est considérée comme une lanceuse d'alerte, et une des premières personnalités à avoir tiré l'alarme sur l'implication de Nixon dans le scandale. Ce qui va causer la chute du président et un bouleversement de sa vie.

Autres célébrités qu'on pourra voir dans Gaslit : Armie Hammer et et Joel Edgerton. Ils incarneront respectivement un ambitieux conseiller de la Maison Blanche, partagé entre son ambition et la nécessité de mentir pour protéger Nixon, et l'ancien soldat et agent du FBI à la tête de l'équipe de "plombiers" qui a installé les dispositifs d'écoutes clandestines...

Comme pour Homecoming, cette nouvelle série s'inspirera d'un podcast, "Slow Burn", qui s'est intéressé aux non-dits et à des personnalités secondaires du Watergate. Sam Esmail explique sa démarche :

Plus que jamais, la réalité est encore plus étrange que la fiction Après avoir terminé le podcast, je me suis senti obligé de traduire cette histoire à l'écran, d'autant plus après avoir récemment vu la lâcheté à l'oeuvre durant les audiences de l'impeachment de Trump. Je savais que seule Julia Roberts pouvait assumer le rôle complexe de Martha Mitchell et être à la tête d'un si brillant casting afin d'adapter ce récit bizarre et controversé.

La série va être très prochainement proposée aux premium networks et aux plateformes de streaming. Avec un tel casting, le talent de Sam Esmail et un sujet historique très important pour la société américaine, les enchères risquent bien de grimper très, très haut...