La Casa de Papel saison 3 : le lieu du prochain braquage dévoilé ?

La Casa de Papel saison 3 : le lieu du prochain braquage dévoilé ?

Si vous êtes passés à côté du débat « Y aura-t-il une saison 3 pour La Casa de Papel ? », ne vous faîtes pas trop de mouron, en voilà un autre : Y aura-t-il un nouveau braquage ? A en croire le post du compte Twitter de la série, la réponse est oui. Mieux : il nous donne un bel indice sur le lieu du crime…

L’énorme succès des deux premières saisons de La Casa de Papel a poussé Netflix à en commander une troisième. Une annonce qui a fait trembler la toile et engendré une rafale de questions sur l’avenir de la fine équipe en combinaison rouge. Que vont-ils bien pouvoir faire à l’heure où tout semble déjà avoir été bouclé ? Certainement pas leurs courses de Noël !

Une saison 3 oui, mais pas sans une idée de génie

A l’occasion du Festival de télévision de Monte Carlo, les scénaristes de La Casa de Papel, Alex Pina et Esther Martinez Lobato, ont promis qu’ils ne feraient pas les choses à moitié. S’il est essentiel pour eux de conserver l’aura de la série, il est également nécessaire de trouver l’idée qui fera la différence :

Quand Netflix nous a demandé de faire une suite, nous avons dit que nous ne la ferions que si nous trouvions une idée merveilleuse. Après leur casse réussi, nos personnages sont millionnaires et ils n'ont donc aucune raison logique de prendre de nouveaux risques. Il fallait jouer sur l'aspect émotionnel des personnages pour le justifier. Cela nous a pris deux mois de réflexion avant de trouver une idée puissante. Nous avons alors dit OK à Netflix.

L'Édifice Telefónica de Madrid a du souci à se faire …

Le Professeur va-t-il encore faire des siennes ? A en croire la photo ci-dessous - publiée par le compte Twitter de la série -, la réponse est oui.

Au programme, la projection de l’énorme masque de Dali sur un gratte-ciel de la capitale Espagnole : L'Édifice Telefónica. En commentaire, des émojis plutôt explicites : un masque, un téléphone, une main, un gyrophare ou encore une voiture de police. De quoi nous conforter dans l’idée que les braqueurs ne se seront pas transformés en enfants de chœur et qu’il s’agit sûrement là de la prochaine cible de l’insatiable Professeur !

En attendant, pas de braquage avant 2019 !

 

Voir aussi

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

Peter von Kant : un hymne magistral et bouleversé à l'amour et au cinéma

CRITIQUE / AVIS - FILM : Film très personnel, adaptation autant qu'hommage au réalisateur allemand Rainer Werner Fassbinder, concentré de références esthétiques et vertige de cinéma, "Peter von Kant" de François Ozon est un film total. Il ne s'autorise ainsi aucun compromis, conscient sans doute d'être parmi les plus grands films français de ces dernières années.