La Chronique des Bridgerton : cette star de la série s'est vu conseiller de cacher son homosexualité

"Ça m'a fait halluciner"

La Chronique des Bridgerton : cette star de la série s'est vu conseiller de cacher son homosexualité

Habituée des planches, Golda Rosheuvel est devenue une star du petit écran avec le rôle de la reine Charlotte dans "La Chronique des Bridgerton". Interrogée sur sa carrière, la comédienne a évoqué un conseil "hallucinant" qu'elle a reçu à ses débuts.

La Chronique des Bridgerton : les mondanités à succès de Netflix

Netflix et la productrice Shonda Rhimes sont loin d'en avoir terminé avec La Chronique des Bridgerton. Après l'histoire d'amour entre Daphne (Phoebe Dynevor) et Simon Basset (Regé-Jean Page), puis celle entre Anthony (Jonathan Bailey) et Kate Sharma (Simone Ashley), que nous réserve la troisième saison de la série à succès créée par Chris Van Dusen et se déroulant au XIXème siècle ?

Le programme compte-t-il suivre la chronologie des romans de Julia Quinn en se consacrant aux aventures sentimentales de Benedict (Luke Thompson) ? Ou va-t-il lui préférer la relation compliquée entre Penelope Featherington (Nicola Coughlan) et Colin (Luke Newton), puisque ce dernier vient de découvrir que la jeune femme n'est autre que Lady Whistledown ?

La Chronique des Bridgerton
La reine Charlotte (Golda Rosheuvel) - La Chronique des Bridgerton ©Netflix

La plateforme prépare en parallèle un spin-off dédié à la reine Charlotte (Golda Rosheuvel), à son arrivée en Angleterre et sans doute à la naissance de sa passion pour les mondanités. Cette série dérivée se consacrera en partie à sa jeunesse. Une nouvelle comédienne devrait donc lui prêter ses traits, mais la première interprète de la monarque fera bien son retour, comme elle l'a récemment confirmé auprès de Variety. L'actrice a également évoqué sa carrière de manière globale.

"Je ne comprends pas ce conseil"

Golda Rosheuvel a notamment révélé qu'à ses débuts, une réalisatrice lesbienne lui a conseillé de cacher son homosexualité. La comédienne s'est souvenue :

Nous parlions d'être fier, de représentation et de dire que je suis gay pendant les interviews. Et c'était un non catégorique : "Tu ne devrais vraiment pas faire ça. Cela pourrait ruiner ou cela ruinera ta carrière".

Une recommandation qui a laissé l'actrice abasourdie :

Je préfère perdre un emploi plutôt que de ne pas être fidèle à qui je suis. Je préfère ne pas travailler dans une industrie qui ne m'accepte pas. Ce n'est tout simplement pas comme ça que j'ai été éduquée. Et puis, le fait qu'une réalisatrice lesbienne me dise ça, je me suis dit : "Je ne comprends pas ce conseil". Ça m'a fait halluciner.

L'interprète de la reine Charlotte poursuit :

Ma sexualité est très importante pour moi. (...) Je suis aussi importante que n'importe qui d'autre sur cette planète. Ma compagne (la dramaturge Shireen Mula, ndlr) me dit toujours : "Le simple fait que tu sois à l'écran. Le simple fait que tu sois dans Bridgerton en tant que lesbienne noire, métis, cisgenre jouant la première reine noire d'Angleterre, c'est immense".

Habituée des planches, Golda Rosheuvel est également apparue dans les séries Luther et Affaires non classées. Au cinéma, la comédienne a joué dans The Young Lady et Dune. Des rôles nettement moins marquants que celui qu'elle tient dans La Chronique des Bridgerton.

 

Voir aussi

Blonde avec Ana de Armas : le réalisateur parle de la sexualité dans son film

Blonde avec Ana de Armas : le réalisateur parle de la sexualité dans son film

Alors que le mystère autour de "Blonde" est entier, le réalisateur du biopic sur Marilyn Monroe avec Ana de Armas revient sur la représentation de la sexualité dans le film, et sur la classification de son long-métrage, interdit aux moins de 17 ans.