ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Laëtitia sur France 2 : c'est quoi cette série sur l'affaire Laëtitia Perrais ?

Laëtitia sur France 2 : c'est quoi cette série sur l'affaire Laëtitia Perrais ?

Focus sur la nouvelle série de France 2, baptisée "Laëtitia", un drame judiciaire inspiré d'un fait divers qui a marqué le pays tout entier il y a de cela plusieurs années.

L'affaire Laëtitia Perrais

La vie de Laëtitia Perrais n'a jamais frôlé le conte de fées. Sa sœur jumelle et elle-même sont de longues années témoins des sévices que leur père inflige à leur mère. Tous deux se séparent en 1993 et le géniteur est jugé pour violences conjugales et viol. La mère des enfants sombre dans la folie et les fillettes sont placées chez leur grand-mère.

On peut parler de destin brisé en ce qui concerne Laëtitia. Elle travaille comme serveuse dans un restaurant à Bernerie-en-Retz. Seulement, un soir, elle ne rentre pas à la maison et on retrouve son scooter, accidenté. Sa conductrice s'est volatilisée. Les forces de l'ordre sont mobilisées pour retrouver la jeune fille avant qu'il ne soit trop tard, hélas sans succès. Deux semaines plus tard, son cadavre est partiellement retrouvé. L'autopsie révèle que Laëtitia, dix-huit ans, a été étranglée et poignardée une trentaine de fois. Son meurtrier l'a ensuite démembrée et jetée à l'eau.

Une série pour célébrer la vie

La réalisation de la mini-série de six épisodes inspirée de l'histoire de la jeune fille a été confiée à Jean-Xavier de Lestrade, cinéaste oscarisé pour son documentaire Un coupable idéal. Laëtitia est adaptée du roman d’Ivan Jablonka, Laëtitia ou la Fin des hommes. Y sera largement évoquée l'existence de la jeune fille avant le drame, comme le cinéaste l'explique au micro de France Culture.

Le drame des personnes comme Laëtitia, qui ont été assassinées, c'est qu'elles sont d'abord réduites à leur mort ; leur vie, c'est leur mort.

Jean-Xavier de Lestrade déplore l'oubli des victimes "au profit" de leurs tueurs. Pour lui, le livre de Jablonka a permis de remettre l'existence de la regrettée jeune fille dans la lumière, surpassant finalement son emprisonnement par le prisme de Tony Meilhon, son bourreau. La série traitera tout de même largement des violences faites aux femmes et de l'inaction de beaucoup devant ces crimes haineux. A noter que Laëtitia a d'ores et déjà convaincu outre-Atlantique puisqu'elle a été sélectionnée au festival de Sundance, distinction peu commune pour un programme français.

Au casting de la mini-série, vous pourrez retrouver Alix Poisson (Jeux d'Influence), Yannick Choirat (L'Effondrement) ou encore Sam Karmann (La Cité de la peur). Dans le rôle principal, la jeune comédienne Marie Colomb (Un, deux, trois). Face à elle, Noam Morgensztern (Alice Nevers) prêtera ses traits à Tony Meilhon. Sophie Breyer (Grave) incarnera quant à elle la jumelle du personnage éponyme.

Laëtita, projet délicat

Ce true crime français aurait pu ne pas voir le jour sans la détermination de son réalisateur. En effet, quand une adaptation télévisée de Laëtitia ou la Fin des hommes a été évoquée, la famille de la disparue s'est d'abord fermement opposée à sa réalisation. Jean-Xavier de Lestrade a néanmoins réussi à convaincre les proches de la disparue de prendre part au projet. Ces derniers ont toutefois refusé que leur nom de famille soit repris dans le titre de l'œuvre.

Laëtitia est diffusée sur France 2 à partir du lundi 21 septembre.

 

Voir aussi

The Witcher : 4 choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

The Witcher : 4 choses que vous ne saviez pas sur la série Netflix

Chaque semaine, CinéSéries revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à la série “The Witcher”, adaptation des romans d'Andrzej Sapkowski avec Henry Cavill.