ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Diable au coeur : c'est quoi ce téléfilm avec Zabou Breitman ?

Le Diable au coeur : c'est quoi ce téléfilm avec Zabou Breitman ?

France 2 dévoile un nouveau téléfilm dramatique sur fond d’amour impossible et de différence d’âge. Une fiction inédite de 90 minutes dans laquelle on retrouve l’actrice Zabou Breitman, en femme et épouse qui cherche à s’éloigner de la routine.

Le Diable au coeur et l’amour impossible

Le Diable au coeur, téléfilm inédit, met en scène Catherine Borowiak, interpretée par Zabou Breitman. Cinquantenaire, mariée et mère de famille, elle est directrice d’une agence qui s’occupe des libertés conditionnelles d’anciens détenus. C’est grâce ou à cause de ce travail qu’elle fait la rencontre d’Hugo (Maxence Danet-Fauvel), condamné pour vol avec violences. Et si la relation reste aux premiers abords professionnelle, du moins pour Catherine, celle-ci va vite évoluer vers quelque chose de plus dangereux. Pris sous la charme de cette femme mariée, Hugo va tout tenter pour séduire cette dernière, quitte à prendre tous les risques et se confronter à Alex, le fils de Catherine. 

Et, bien qu’elle soit réticente au départ, Catherine va peu à peu lâcher du leste et laisser s’installer cette relation à risque.  Mais elle va rapidement prendre conscience du danger que représente cette relation pour sa famille et son mariage. Cette passion dévastatrice pour ce jeune et bel homme manipulateur va rapidement se transformer en succession de problèmes.

Un téléfilm qui aborde de multiples thématiques et a déjà su séduire

Si les thématiques principales de ce téléfilm restent bien évidemment le désir et l’infidélité, Le Diable au coeur aborde également les problèmes de certains quartiers. On passe des rues du Havre près des ministères en plein centre-ville aux quartiers défavorisés remplis de violence et de drogue. 

Diffusé lors du festival de Luchon 2020, Le Diable au coeur a reçu de bonnes critiques et surtout deux prix d’interprétation pour ses acteurs. Maxence Danet-Fauvel (vu dans Skam France) et Félix Lefebvre (révélé dans Été 85 de François Ozon) ont en effet été récompensés du prix des meilleurs espoirs masculins.

Maxence Danet-Fauvel et Félix Lefebvre dans "Le diable au coeur"
Le Diable au coeur © Gilles Scarella / FTV

Une fiction réussie et toute en subtilité

Le Diable au coeur est au final un téléfilm plutôt réussi, notamment de par sa réalisation. Christian Faure, réalisateur de ce 90 minutes, a joué d’ellipses et de flous pour rendre certaines scènes plus subtiles et plus suggérées. Les quatre protagonistes délivrent une performance tout en naturel, en particulier Zabou Breitman dans ce rôle de femme tourmentée par ses désirs et ses dangers. Nicolas Traube, le producteur du téléfilm a d’ailleurs évoqué le choix de ces acteurs :

Une tragédie, une passion physique, pour que le film soit crédible et non caricatural il fallait des acteurs dont on ne s’attend pas à ce qu’ils vivent de tels excès.

Et c’est réussi.

Du début tragique que l’on devine à cette fin qui l’est tout autant, France 2 a réussi une nouvelle fois à délivrer un téléfilm qui saura sans doute séduire les téléspectateurs. On regrettera toutefois le délaissement de l'intrigue principale pour une seconde intrigue en seconde partie de téléfilm, qui dénature légèrement le scénario de base.

 

Voir aussi

Stranger Things S4 : le retour d'un personnage oublié annoncé en image

Stranger Things S4 : le retour d'un personnage oublié annoncé en image

Les fans de "Stranger Things" doivent maudire la crise sanitaire, qui a forcé la saison 4 a prendre du retard. Le tournage a repris et une photo du plateau annonce le retour inattendu d'un personnage que l'on pensait mort depuis un moment. Ceux qui veulent préserver au maximum la surprise sont invités à ne pas découvrir la suite.