Legion saison 2 : course contre la montre dans l'ép1

Legion saison 2 : course contre la montre dans l'ép1

CRITIQUE SÉRIE - La saison 2 de "Legion" vient de débuter. On récapitule le premier épisode et ce qu'on peut attendre pour la suite...

Très bonne surprise de l’année dernière, la série Legion est de retour ! Le premier épisode de la saison 2 vient d’être diffusé sur FX aux Etats-Unis, et quasiment en même temps sur OCS pour la France. On récapitule ce premier épisode qui, s’il convainc dans son ensemble, maintient une certaine frustration.

Une course entre David et le Roi d’Ombre

Après avoir vaincu Farouk, le Roi d’Ombre, qui parvenait tout de même à s’enfuir dans le corps d’Oliver, David Haller se faisait enlever devant Syd, impuissante. Un an s’est écoulé depuis sa disparition et beaucoup de choses ont changé. D’abord, la Division 3, qui sert à prévenir de nouvelles menaces mutantes, a évolué. Syd et Mélanie sont parvenues à convaincre ses membres que tous les mutants ne sont pas dangereux. N’étant plus traquées par cette organisation, elles ont, avec le reste de leur équipe, décidé de lutter avec la Division 3 contre le Roi d’Ombre.

On apprendra d’ailleurs que ce dernier est à la recherche de son corps physique, qui lui permettra d’être invincible. C’est donc une course contre la montre qui est lancée pour cette saison 2.

Vient alors David (Dan Stevens, toujours aussi génial !), qui a enfin été retrouvé. Problème, David pense n’avoir disparu que durant une journée. Si ses retrouvailles avec Syd sont évidemment au cœur de ce premier épisode, rapidement des doutes grandissent sur l’état de santé de David. Le Roi d’Ombre aurait-il encore une influence sur lui ? Voilà qui semble envisageable.

Pour autant, c’est bien David qui est choisi pour rechercher cet ennemi. Ce dernier s’est déjà fait remarquer à plusieurs reprises. En effet, un catalyseur, dont Farouk semble responsable, touche des personnes normales qui se retrouvent figées et claquent des dents. Une image inquiétante qui rappelle que la série n’hésite pas à tendre parfois vers une forme d’épouvante.

"Part 2 : de la folie des masses"

Avec sa première saison, Legion avait fasciné dans sa manière de retourner le genre super-héroïque. Totalement décomplexée, osant absolument tout visuellement – des séquences dansées, des changements de format d’image, une réalisation stylisée… -, la série rappelle autant Twin Peaks que certaines œuvres de Nicolas Winding Refn. De plus, Legion a souvent laissé planer le doute sur la véracité des pouvoirs de David. Est-il schizophrénique et influencé par des hallucinations, ou est-il réellement un mutant ? C’est d’ailleurs quasiment sur ces mots : « Bienvenue dans la folie » que s’ouvre le premier épisode de cette saison 2, titrée elle-même "Part 2 : de la folie des masses".

Et même si pour cette deuxième saison la réponse est désormais claire (on est bien dans un monde de mutants), la folie reste une thématique importante. C'est ce qui permet de garder des incertitudes sur les intentions de David. Ce dernier n’apparaissant jamais vraiment comme un gentil en pleine possession de son esprit, le rendant ainsi intriguant.

Dans l’ensemble, on est donc bien heureux de retrouver la série et les personnages qui la composent (Syd est toujours très attachante tandis que Mélanie sombre à petit feu). Reste quelques légères déceptions. Cet épisode s’étire un peu trop et est parfois assez brouillon - ce qui a évidemment été toujours le cas avec la série -, quand il ne semble pas faire des effets uniquement pour le plaisir. Nul doute néanmoins que des réponses viendront dans les épisodes suivants. Et il y a toujours un plaisir évident, même devant les propositions les plus gratuites (une battle de danse à trois bien chorégraphiée).

La saison 2 de Legion devrait donc suivre la continuité de la précédente, ce qui ne peut que nous ravir. Et si ce premier épisode a déjà mis plusieurs choses en place, et a poursuivi le développement de la relation entre Syd et David, on surveillera de près le prochain épisode en espérant en voir davantage d’Aubrey Plaza, dont on se régale de chacune de ses interventions.

 

Legion créée par Noah Hawley, saison 2 à partir du 4 avril 2018 sur OCS. Ci-dessus la bande-annonce.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Philippe Bas (Le Saut du diable) :

Philippe Bas (Le Saut du diable) : "l'aventure est un genre que j'aime beaucoup"

À l'affiche de "Le Saut du diable" Philippe Bas incarne Paul un ancien officier des Forces Spéciales qui part en randonnée avec sa fille. Malheureusement tout ne se passe pas comme prévu. Nous avons eu la chance de rencontrer l'acteur qui nous raconte les coulisses du tournage ainsi que la préparation et ses inspirations pour ce rôle.