Accueil > News > Séries > Metalhead : un épisode de Black Mirror en noir et blanc

Metalhead : un épisode de Black Mirror en noir et blanc

Cinquième et avant-dernier épisode de la saison 4 de “Black Mirror”, Metalhead nous offre un noir et blanc horrifique qui, pour la première fois, semble vouloir nous ramener dans le passé plutôt que nous projeter dans l’avenir.

Réalisé par le maître de l’horreur David Slade (Hard Candy, 30 jours de nuit, Hannibal, American Gods), ce nouvel épisode de Black Mirror, intitulé “Metalhead”, offre un casting mordant : l’héroïne est incarnée par Maxine Peake (The Theory of EverythingThe Village), qui joue aux côtés de Jake Davies (The Missing) et Clint Dyer (Hope Springs).

La bête humaine

Metalhead raconte l’histoire effrayante d’un chien fou à la poursuite d’une femme. Et au-delà de l’animal censé être le meilleur ami de l’homme, ce sont les humains qui la traquent.

« Je ne peux pas parler trop longtemps. On a trouvé un chien dans l’entrepôt… ». Ainsi débute ce trailer à la bande-son inquiétante. Tranchante, aiguisée. On aurait presque un goût de métal dans la bouche et du sang sur les mains rien qu’à le regarder. Course poursuite effrénée en forêt. Course folle en voiture. Meurtres sanguinolents. Cet épisode se révèle lourd et oppressant.
Contrairement aux autres trailers où le rapprochement se fait d’emblée avec le thème commun de la série (les nouvelles technologies et leur influence sur nous), cela semble moins évident pour Metalhead. Mais nul doute que le rapport apparaîtra clair à la fin de l’épisode !

Un monde en constante mutation

Une nouvelle fois, les spectateurs se demanderont comment l’information et les nouvelles technologies influeront, dans un avenir plus ou moins proche, sur nos comportements. La série nous prouve que l’humain, au-delà de se révéler à lui-même et d’être repoussé dans ses retranchements, est consciemment ou non esclave de la technologie. Par conséquent, il devient impossible de s’en échapper. Tellement habitués et dépendants de ce monde virtuel, nous ne sommes plus à même de penser et d’agir par nous-mêmes. À force d’être connectés, nous nous déconnectons des autres et de la réalité.

Rappelons d’ailleurs que le scénariste Charlie Brooker a eu l’idée de la série la première fois qu’il s’est adressé à son portable à reconnaissance vocale ! En effet, la technologie a peu à peu bouleversé toutes nos habitudes de vie. Ordinateurs, smartphones, caméras, les écrans sont partout ! De quoi nous rendre tous paranos à force d’être autant surveillés, épiés, traqués… Le Black mirror nous renvoie le reflet de nous-mêmes au XXIe siècle. Welcome in our world !

Alors, prêts à avoir le souffle coupé à force de fuir la morsure acérée ?

Voir aussi

Alita : Battle Angel : la bande-annonce événement

Le film "Alita : Battle Angel" réalisé par Robert Rodriguez et produit par James Cameron s’offre une première bande-annonce très prometteuse.