Obi-Wan Kenobi : un final musclé et le retour d'un personnage culte de "Star Wars"

Ce qu'il fallait retenir

Obi-Wan Kenobi : un final musclé et le retour d'un personnage culte de "Star Wars"

Disney+ a mis en ligne le dernier épisode de "Obi-Wan Kenobi". Un final attendu et qu'on résume ici. Attention, cet article contient évidemment des SPOILERS sur cet épisode 6 de la série Star Wars.

Un ultime combat entre Obi-Wan Kenobi et Dark Vador

La série Obi-Wan Kenobi s'est donc conclue après un sixième épisode très attendu. Comme prévu, cet épisode a permis à Obi-Wan et Dark Vador de s'affronter une nouvelle fois. Un combat plus maîtrisé par Kenobi même s'il est sur le point d'être à nouveau battu. Mais il parvient donc à reprendre le dessus et à blesser fortement son ancien apprenti. Les plus attentifs auront d'ailleurs remarqué que la respiration difficile de Vador à cet instant, est assez similaire à celle entendue à la fin du Retour du Jedi (1983). Un détail mais qui nous donne quelques frissons.

Si cet affrontement donne un regain d'énergie à la série, avec de jolis effets de lumière, il permet surtout à Obi-Wan de faire son deuil. Lui qui n'a pas cessé de culpabiliser en se sentant responsable du passage d'Anakin du côté obscur. Mais ce dernier, plus terrifiant que jamais, sort dans les dernières minutes cette phrase aussi terrible que nécessaire pour la reconstruction de Kenobi : "Ce n'est pas toi qui as tué Anakin Skywalker. C'est moi". Un dialogue qui fait comprendre au Jedi que " ami est vraiment mort", et il décide de s'en aller.

Obi-Wan Kenobi
Obi-Wan Kenobi ©Disney+

On peut alors s'interroger sur le fait qu'Obi-Wan n'achève pas Vador. Bien sûr, par rapport aux événements de la trilogie originelle, c'est tout bonnement impossible. Sauf qu'en prenant en compte cette scène de la série, on se dit que le Jedi aurait pu régler bien des problèmes dans la galaxie s'il était allé jusqu'au bout. Mais une fois de plus, ses sentiments prennent le dessus...

Reva enfin en paix

En parallèle, on peut voir Reva partir à la poursuite de Luke pour se venger de ce que lui a fait subir Anakin. Une partie loin d'être passionnante, durant laquelle Owen et Beru tentent de protéger comme ils peuvent le jeune Skywalker. Le problème principal de ce passage est que l'on connaît bien la finalité. Mais en plus, il y a depuis le début un sentiment mitigé sur le personnage de Reva, annoncée comme une pure méchante sans pitié qui finalement se révèle beaucoup trop sentimentale. Cependant, il fallait bien lui offrir une conclusion. On aurait préféré voir sa mort dans l'épisode précédent, ce qui aurait été probablement plus puissant. Mais Disney en a décidé autrement et lui permet, à elle aussi, de se reconstruire, de faire la paix avec elle-même, et d'être libre.

Le retour de Qui-Gon

Depuis les premiers épisodes, on se doutait qu'on finirait par voir ou entendre Qui-Gon Jin. Avant ce final, on avait vu Obi-Wan perturbé et incapable de communiquer avec son ancien maître. Pourtant, la fin de La Revanche des Sith (2005) faisait comprendre que Kenobi allait y parvenir. Il semblait alors évident que les scénaristes n'allaient pas se contenter de montrer le blocage du Jedi sans revenir dessus.

Obi-Wan Kenobi
Obi-Wan Kenobi ©Disney+

Mais notre héros a donc résolu ses conflits intérieurs. Après avoir pu rencontrer très rapidement Luke, il se dirige vers un nouvel abri sur Tatooine. C'est alors qu'il voit apparaître son vieil ami. Liam Neeson en personne est revenu pour l'occasion. Et il semble avoir encore beaucoup de choses à lui apprendre car, comme il le dit : "La route est encore longue". Une manière de laisser entendre qu'il y aura une saison 2 ? A priori, non. Tout laisse à croire qu'entre ce final et les événements d'Un nouvel espoir (1977), le Jedi ne fera que méditer. Cela n'aurait pas vraiment de sens de le voir repartir pour une nouvelle aventure. Et Disney a, dès le début, fait comprendre qu'il s'agissait d'une mini-série. Mais une petite porte reste ouverte avec ce dernier plan.

Obi-Wan Kenobi est disponible en intégralité sur Disney+.

 

Voir aussi

Minority Report : bientôt une réalité avec cet algorithme ?

Minority Report : bientôt une réalité avec cet algorithme ?

Dans "Minority Report", l'unité Précrime parvient à prédire les crimes avant qu'ils n'aient lieu. Un algorithme créé pour une étude de l'Université de Chicago s'en approcherait avec une précision de 90% et une prédiction d'une semaine.