ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Arrested Development : cette interview hallucinante qui a entaché la promo de la série

Une série comique parmi les plus cultes

Arrested Development : cette interview hallucinante qui a entaché la promo de la série

Avant la promo de la saison 5 de "Arrested Development", le casting de la série a dû réagir aux allégations d'harcèlement sexuel à l'encontre de Jeffrey Tambor.

Très connue outre-Atlantique mais au succès étrangement relatif ailleurs, la série comique américaine Arrested Development a une histoire unique. Diffusée initialement sur la Fox entre 2003 et 2006, la série est annulée par la chaîne puis récupérée par Netflix en 2011, qui en diffuse une quatrième et cinquième saison en 2013 et 2019. 5 saisons et 84 épisodes tous plus déjantés les uns que les autres pour raconter le quotidien de la famille la plus folle et la plus dysfonctionnelle des États-Unis. Le pitch est imparable : Michael Bluth (Jason Bateman) est un homme honnête qui tient à bout de bras sa famille dont la fortune a très mal tourné. Et s'il essaye d'avoir une bonne influence sur son fils George Michael Bluth (Michael Cera), c'est peine perdue pour les autres...

Arrested Development
Arrested Development ©Netflix

Le père George Oscar Bluth Sr (Jeffrey Tambor) est en prison pour de multiples fraudes, la mère de famille Lucille (Jessica  Walter) est une manipulatrice alcoolique qui vit dans une opulence décadente et George Oscar Bluth (Will Arnett), dit "G.O.B.", frère ainé de Michael, est un magicien raté à la bêtise hilarante. Il y a encore le demi-frère Buster (Tony Hale), la soeur Lindsay (Portia de Rossi) et son improbable mari Tobias Funke (David Cross)... Le tout produit et narré par Ron Howard, qui apparaît aussi dans le show dans son propre rôle.

Une histoire de famille et de références

La famille Bluth, qui vit sur les ruines d'un empire financier et immobilier, se bat contre elle-même et son penchant pour les escroqueries et les stratégies les plus retorses possibles, avec des relations entre ses membres aussi absurdes que créatives. Mais pour faire cette série et incarner cette famille, on retrouve de véritables familles à l'oeuvre. C'est par exemple le cas de Jason Bateman et de sa soeur Justine Bateman. Celle-ci, suite à la demande insistante de son frère, apparaît dans l'épisode 11 de la saison 3, intitulé Family Ties, dans une référence évidente à la série des années 80 Family Ties (Sacrée famille en VF) dont elle tenait un rôle principal.

Le producteur et narrateur du show n'est pas en reste, puisque Ron Howard lui-même s'est amusé à se mettre en scène dans son propre rôle, à savoir un producteur influent qui souhaite raconter l'histoire en série de la famille Bluth ! Un des personnages récurrents de la série, l'avocat Barry Zuckerkorn, est par ailleurs interprété par Henry Winkler, inoubliable Fonzie de la série culte Happy Days, et dans laquelle son meilleur ami Richie n'est autre que... Ron Howard.

Enfin, autre brouillage sympathique de la réalité et de la fiction, l'épouse de G.O.B. dans la série est incarnée par Amy Poehler, une des personnalités les plus influentes de la comédie américaine et épouse à la ville de Will Arnett de 2003 à 2016.

Arrested Development
L'épouse de G.O.B. (Amy Poehler) - G.O.B. (Will Arnett) Arrested Development @Netflix

Arrested Development : une interview qui dérape

La réputation de la série et l'amour inconditionnel que lui portent ses fans ont traversé de belles turbulences en 2018, conséquences d'une suite de révélations et de commentaires malheureux impliquant le casting principal. En 2017, de multiples allégations d'harcèlement sexuel à l'encontre de Jeffrey Tambor conduisent  à son exclusion de  la série Transparent. Interviewé à ce propos par THR en mai 2018, celui-ci présente ses excuses et mentionne de lui-même un incident avec Jessica Walter pendant la production de Arrested Development. Invitée à réagir par le New York Times dans une stupéfiante interview groupée du casting tenue à la fin du même mois, l'actrice a fondu en larmes et raconté ce moment très difficile :

En presque 60 ans de carrière, jamais personne ne m'avait hurlé dessus de la sorte sur un tournage, et c'est difficile à vivre... Jeffrey Tambor n'a jamais, dans cette production, été un harceleur "sexuel". Verbalement, oui, il m'a agressé, mais il s'est excusé. Je dois passer à autre chose.

Arrested Development
George Oscar Bluth Sr (Jeffrey Tambor) - Lucille Bluth (Jessica Walter) Arrested Development @Netflix

L'histoire aurait pu en rester là, mais il a fallu que Jason Bateman, David Cross et Tony Hale se rangent lors de cette même interview du côté de Jeffrey Tambor, au titre que ce genre de dérapages serait "commun dans l'industrie hollywoodienne" et que "le métier d'acteur requiert parfois des processus ambigus". Les critiques sont virulentes et immédiates à l'encontre d'une solidarité masculine tout à fait malvenue, si bien que les trois acteurs présentent rapidement leurs excuses à Jessica Walter. Jason Bateman se déclare publiquement "incroyablement embarrassé". Peut-être pas assez ou alors trop tard pour Netflix, qui annule la tournée de promotion britannique pour la cinquième saison...

Ozark connectée à Arrested Development ?

Sorti in extremis de ce début de crise, Jason Bateman peut se concentrer sur "son" show Ozark, diffusé sur Netflix et célébré par la critique. Producteur exécutif d'Ozark, reconnu pour son travail sur Arrested Development et plus globalement pour une riche carrière entamée dans les années 80, Jason Bateman produit et réalise maintenant plus qu'il ne joue. Dans Ozark, série dramatique dont la noirceur entretient des similitudes avec une création comme Breaking Bad, il joue le rôle, principal, d'un conseiller financier "normal" qui se retrouve pieds et poings liés à un cartel mexicain.

Si Arrested Development et Ozark ne partagent en apparence que leur interprète principal, on ne peut ignorer la symétrie évidente des deux programmes. Dans les deux cas, le personnage essaye de sauvegarder la vie de sa famille et sa solidarité. Dans les deux cas, le chef de famille est un criminel versé dans la fraude financière. Et dans les deux cas, celui-ci planque littéralement de l'argent dans les murs d'habitations (ou dans un stand de bananes glacées...). Si la référence n'est pas ouvertement assumée, il serait cependant formidable que Jason Bateman jouant quasiment le même rôle dans une fonction comique puis dramatique ne soit qu'une coïncidence...

 

Voir aussi

La Stagiaire sur France 3 : doit-on s'attendre à une saison 7 ?

La Stagiaire sur France 3 : doit-on s'attendre à une saison 7 ?

France 3 a diffusé les deux derniers épisodes de la saison 6 de "La Stagiaire". Michèle Bernier, la star du programme, à su séduire les téléspectateurs qui ont répondu présent. Mais retrouvera-t-on Constance Meyer dans une prochaine saison ?