ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Soupçons, les dessous de l'affaire Wesphael : le nouveau docu-série Netflix à voir

Un docu-série à ne pas manquer !

Soupçons, les dessous de l'affaire Wesphael : le nouveau docu-série Netflix à voir

Repaire désormais bien connu des amateurs d'histoires vraies étranges ou glauques, Netflix élargit encore et toujours son catalogue avec des docu-séries passionnant. "Soupçons : les dessous de l'affaire Wesphael" est disponible sur la plateforme depuis le 17 mars.

Les dessous de l'affaire Wesphael va vous passionner sur Netflix

Quelques temps après Chambre 2806 sur l'affaire DSK, Netflix revient en cette première partie 2021 avec un autre docu-série au sujet d'un homme politique. Il est question de Bernard Wesphael, un ancien député belge suspecté d'avoir tué sa compagne Véronique Pirotton. L'affaire a défrayé la chronique chez nos voisins pendant des années et le fin mot de l'histoire reste encore un mystère pour tout le monde. La série Soupçons : les dessous de l'affaire Wesphael évoque ce dossier le temps de cinq épisodes.

Interviennent plusieurs témoignages, des images d'archives et un tas d'éléments pour enrichir la réflexion. Le but est, comme toujours, de nous donner toutes les clés pour essayer de comprendre les enjeux derrière le drame. Il existe deux types de docu-séries : ceux qui s'intéressent à des histoires bouclées et ceux qui alimentent le mystère autour de celles sans dénouement. Ici, vous allez le voir, nous sommes un peu dans les deux cas en même temps.

Soupçons : : les dessous de l'affaire Wesphael
Soupçons : : les dessous de l'affaire Wesphael ©Netflix

L'affaire débute en 2013, quand l'épouse de Bernard Wesphael est retrouvée morte dans une chambre d'hôtel à Ostende. Le couple s'était réservé quelques jours dans l'établissement, alors que leur relation intime était plus que dégradée. Lorsque le corps inanimé de Véronique Pirotton est découvert, tous les soupçons se tournent directement vers son mari. Qui d'autre que lui peut avoir commis ce meurtre ? Le coupable est idéal. Peut-être même trop idéal. Et si Bernard Wesphael n'était pas responsable ? Cette éventualité ne traverse pas la tête de l'opinion publique, qui le définit comme un monstre. Une première expertise va laisser sous-entendre que la mort de Véronique Pirotton pourrait impliquer une seconde personne, il serait question d'une dispute qui aurait mal tourné. Une situation classique déjà vue (malheureusement) de trop nombreuses fois.

Acquitté mais toujours coupable pour certains

Pour le suspect numéro un, il revendique n'avoir aucune implication dans la mort de son épouse. Ce dernier l'aurait retrouvée dans sa baignoire, avec un sac plastique sur la tête. D'après lui, c'est un suicide qui expliquerait tout. D'autant plus que la défunte avait une certaine instabilité psychologique. Que croire au bout du compte ? En 2016, un procès a lieu à Mons et le tribunal décide d'acquitter Bernard Wesphael au bénéfice du doute. Aux yeux de la Loi, sa responsabilité n'est pas avérée. Malgré tout, impossible pour lui de revenir à une vie entièrement normale. Ceux qui sont convaincus de sa culpabilité ne cessent de le lui faire comprendre et l'opinion publique a du mal à être renversée. On découvre dans Soupçons : les dessous de l'affaire Wesphael que des lettres anonymes sont envoyées chaque année pour retourner le couteau dans la plaie.

Le docu-série fait le choix de donner la parole à Bernard Wesphael, qui peut livrer sa version des faits et même se mettre en scène sur différents lieux (sur la tombe de sa femme, par exemple). Mais ce n'est pas un tapis rouge qui lui est déroulé pour clamer son innocence. Il a, certes, le temps de s'expliquer mais d'autres intervenants émettent les doutes qu'ils ont sur sa culpabilité. Jusqu'au bout des éléments font tiquer. Comme ce clin d'œil, par exemple, qui a fait parler dans la presse. A-t-il bien caché son jeu ou est-il définitivement innocent ? Libre à vous de vous faire votre propre avis sur une affaire entortillée

 

Voir aussi

Star Wars : Disney est en train de créer des vrais sabres laser

Star Wars : Disney est en train de créer des vrais sabres laser

La marque Star Wars engendre dans son sillage un nombre incalculable de produits dérives, comme des jouets en forme de sabre laser. Disney va passer à la vitesse supérieure en proposant bientôt des vraies répliques. Enfin, à quelques détails près...