MENU
Accueil > News > Séries > South Park : pourquoi Netflix a censuré certains épisodes ?

South Park : pourquoi Netflix a censuré certains épisodes ?

South Park Netflix

C’était la plus belle des annonces pour les fans de « South Park » : la série est disponible sur Netflix. Mais attention à ne pas exprimer sa joie trop vite, certains épisodes sont censurés, et la plateforme explique pourquoi.

Il y a quelques semaines, Amazon a annoncé que l’intégrale de la série South Park allait sortir sur sa plateforme de streaming Amazon Prime. A peine remis de cette nouvelle, Netflix a également certifié que la série animée de Trey Parker et Matt Stone allait également débarquer sur son service. Une réaction rapide et inattendue pour concurrencer son adversaire sur le marché du streaming. Alors que les fans s’attendaient à voir l’intégralité de la série animée sur la plateforme, ce sont seulement les saisons 15 à 21 qui sont disponibles. Enfin, certains spectateurs viennent de se rendre compte que de nombreux épisodes manquent, censurés par Netflix.

Une censure pour respecter toutes les communautés

C’est une série culte pour toute une génération, sortie courant 1997. Un divertissement corrosif, subversif et totalement provocateur. Le duo de créateurs assume totalement leur franc-parler, quitte à blesser certaines communautés. Tout le monde en prend pour son grade et c’est un peu la marque de fabrique du show. Pourtant, Netflix en a décidé autrement.

En effet, la plate-forme, reine du streaming, a simplement censuré certains épisodes jugés trop provocateurs. Les saisons sont nettoyées des épisodes les plus polémiques. La saison 15 est amputée de 4 épisodes : Funnybot, TMI, Ass Burgers, A History Channel Thanksgiving ; la saison 16 sacrifie deux épisodes : Jewcabra et A Cause for Applause ; la saison 17 perd deux épisodes : World War Zimmerman et Ginger Cow et enfin les saisons 18 et 19 se séparent chacune d’un : Go Fund Yourself et Naughty Ninjas.

C’est en tout dix épisodes qui sont donc censurés de ces dernières saisons de South Park. Le choix de ne publier que les saisons 15 à 21 était déjà une preuve que Netflix ne voulait pas prendre de risque, puisqu’elles sont un peu moins provocatrices que les saisons précédentes. Mais de là à censurer des épisodes, c’est un terrible constat d’échec pour la liberté d’expression et la liberté artistique.

Netflix a justifié cette interdiction avec un tweet dans lequel est prôné le respect de tous, préférant ainsi protéger les communautés dénigrées dans le show, que diffuser des épisodes provocateurs, pourtant représentatifs de l’âme de South Park. On ne jugera pas la légitimité de cette censure, mais c’est quand même dommage d’entrer dans une telle demi-mesure. Soit Netflix assume jusqu’au bout, soit il décide simplement de ne pas diffuser South Park. L’entre-deux ne serait-il pas gage d’une certaine lâcheté ?

Mais un retournement de toute dernière minute est tombé. Netflix, en commentaire de ce tweet, est revenu sur sa propre publication. La plateforme certifie que cette censure ne vient pas d’elle, mais de ceux qui leur prêtent South Park. Les ayants droit de la série auraient donc proposé certains épisodes, tout en omettant sciemment d’autres. Un choix qui n’a pour le moment pas d’explication. En tout cas, cette affaire met en lumière le rétropédalage cocasse de la communication de Netflix. N’hésitez pas à réagir et nous dire ce que vous pensez de tout ça.

Voir aussi
The Boys saison 2 : un aperçu de Stormfront

Homelander ne sera pas le seul grand danger de la saison 2 de "The Boys". Le super-héros sera rejoint par Stormfront, interprété pour l'occasion par Aya Cash. Une photo prise sur le tournage montre le personnage dans son costume.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis