MENU
Accueil > News > Séries > Stranger Things S3 : la scène post-générique qu’il ne fallait pas louper

Stranger Things S3 : la scène post-générique qu’il ne fallait pas louper

La saison 3 de « Stranger Things » est disponible sur Netflix depuis le jeudi 4 juillet. Ceux qui l’ont déjà regardée savent qu’il y a une scène post générique. On en parle ci-dessous. Si vous n’avez pas encore vu la saison 3 ATTENTION AUX SPOILERS !

Cela devient une mode certaine dans le monde audiovisuel : les scènes post-générique. Popularisées par Marvel, elles pullulent désormais partout, même dans les séries télévisées. La dernière en date touchée par ce phénomène contagieux est Stranger Things. On le redit : si vous n’avez pas encore vu la saison 3, arrêtez tout de suite la lecture de cet article !!

Mais où est passé le shérif ?

Tandis que cette saison 3 ne fait pas totalement l’unanimité auprès des spectateurs, il n’empêche qu’elle est incontestablement plus réussie que la précédente, et ce grâce à un épisode final renversant. Avec un huitième épisode d’1h20, Netflix a mis les bouchées doubles pour garder son spectateur en haleine.

Un dernier épisode sombre, déchirant, qui prend des risques et n’hésite pas à tuer des personnages centraux. Les ressorts émotionnels et dramatiques fonctionnent à la perfection pour cet ultime épisode où frissons et larmes sont au rendez-vous. La principale raison de ces larmes ? La mort de Jim Hopper, le génial shérif de Hawkins et papa adoptif d’Eleven.

Il disparaît en héros dans les derniers instants du dernier épisode sous les yeux de Joyce (Winona Ryder) qui a définitivement pas de chance avec ses amoureux. Mais est-il vraiment mort ? La scène post-générique vient peut-être affirmer le contraire.

Elle contient en effet une mini-révélation et une petite surprise pour les amateurs de la série. La scène prend place quelque part en Russie dans une base secrète perdue au milieu de la steppe. Des soldats s’avancent vers une cellule quand l’un deux dit la phrase suivante : « Non, pas l’américain ». Tiens, tiens, tiens… Cet américain en question ne serait-il pas notre cher Hopper (David Harbour) ?

Autre indice suggérant qu’il a survécu : au tout début de la saison quand l’énorme machine qui ouvre le portail implose, elle tue tous les scientifiques aux alentours, qui fondent sur place, mais laissent néanmoins des résidus sur le sol : os, chair, etc… Mais lorsque Joyce va vérifier l’état de Hopper, il n’y a absolument rien sur le sol, pas une seule trace de sa mort. Est-ce une manière de ménager les fans et leur éviter la vision terrible du shérif dans cet état, ou bien Jim a tout simplement survécu à l’explosion ? La scène post générique laisse suggérer la seconde possibilité, sans en dire plus.

L’autre surprise de cette scène post générique, c’est évidemment le retour tardif du Demogorgon, absent de cette saison 3. La créature culte des deux premières saisons revient faire un petit coucou in-extremis dans cette ultime scène. De quoi ravir les fans et teaser bien comme il faut la suite des aventures d’Eleven et ses amis.

Voir aussi
Festival Fiction de La Rochelle 2019 : retour sur le palmarès de la 21ème édition

On revient sur le beau palmarès de la 21ème édition du Festival de la Fiction de La Rochelle, qui s’est clôturée le 14 septembre dernier. 35 000 spectateurs et 2200 professionnels ont pu visionner plus de 60 œuvres françaises et internationales parmi lesquelles 43 films en compétition, 26 œuvres françaises inédites, 12 séries et films européens et 5 séries francophones étrangères.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis