The 100 saison 5 : Octavia sans pitié dans l'épisode 10

The 100 saison 5 : Octavia sans pitié dans l'épisode 10

"The 100" se poursuit avec l'épisode 10, où Octavia est prête à sacrifier son frère et Indra, son ancien bras droit, tandis que Clarke doit gérer Madi en crise. Attention, SPOILER.

Après un épisode 9 de The 100 saison 5 riche en rebondissement, qui a vu d'un côté Diyoza perdre son camp au profit de McCreary, et Octavia reprendre le contrôle du sien malgré la trahison de Bellamy, l'épisode 10 promettait d'être fort en émotion et en tension.

Dos au mur, Octavia ne lâche rien

En effet, il était annoncé que Bellamy et Indra devraient s'affronter dans l'arène. Malgré le changement radical d'Octavia, cette dernière est évidemment toujours attachée à son frère et son ancien bras droit. Sauf qu'avec le départ de Madi, dont tout le monde sait désormais qu'elle est la plus légitime au trône, son armée est divisée. Et à part montrer à son peuple ce qui l'attend s'il ne file pas droit, Octavia est à court d'option.

Jusqu'au bout, on s'attendait à ce qu'elle revienne sur sa décision. Surtout durant sa discussion avec son frère où tous deux se remémorent des souvenirs du passé. Mais il est clair qu'Octavia n'est plus la même après les six années passées dans le bunker et ne peut plus être sauvée. De notre côté, on irait même jusqu'à dire qu'elle est devenue complètement cinglée. Allant se peinturlurer le visage de son propre sang, on comprend que son désir profond n'est plus tant d'aider son peuple, mais d'avoir une guerre. Et en brûlant les récoltes de Monty, elle ne donne plus d'autres choix à son clan que d'aller se battre. Si jusque-là on la pensait surtout dans le déni et en partie influencée par ses seconds, il est clair désormais qu'Octavia veut avant tout faire couler le sang. De quoi faire froid dans le dos.

CRITIQUE SÉRIE - "The 100" se poursuit avec l'épisode 10, où Octavia est prête à sacrifier son frère et Indra, son ancien bras droit, tandis que Clarke doit gérer Madi en crise. Attention, SPOILER.

Madi et ses prédécesseurs

Autre élément attendu, la rébellion de Madi. En adolescente typique, la jeune fille est en conflit avec Clarke après que cette dernière ait laissé Bellamy et Indra affronter la colère d'Octavia. Contrairement aux saisons précédentes, Clarke n'essaie pas de sauver le plus grand nombre mais privilégie bel et bien sa protégée. Un changement de caractère qu'on avait compris dès le début de la saison et qui se poursuit ici. Concernant Madi, par contre, même si elle porte désormais en elle la Flame, on ne s'attendait pas à la voir

Enfin, cet épisode s'est aussi intéressé à Abby, capturée par McCreary qui s'attend à ce qu'elle le soigne. Mais à part nous montrer une fois de plus sa dépendance aux médicaments, on n'a pas vraiment avancé avec elle. Véritable point faible de cette saison, Abby est surtout-là pour combler les trous, nous faire patienter entre deux scènes bien plus intéressantes. Et même lorsque Clarke la retrouve inconsciente après avoir ingurgité toutes ses pilules, on ne voit pas bien où tout cela ira et l'utilité de son arc narratif. À l'inverse, les rares séquences avec Madi ouvrent des pistes intéressantes. Avec la Flame, elle revit la vie de ceux qui l'ont portée avant elle, dont la mort de Becca Pramheda, brûlée vive. On comprend que son attitude change également lorsqu'elle n'hésite pas à trancher la gorge d'un soldat de McCreary pour éviter le bruit d'une arme à feu. Un manque de pitié qui devrait inquiéter Clarke et qui pourrait avoir son importance dans la suite.

A suivre dès la semaine prochaine avec la diffusion de l'épisode 11.

 

Voir aussi

Stranger Things saison 4 : après Kate Bush, un autre morceau affole les compteurs

Stranger Things saison 4 : après Kate Bush, un autre morceau affole les compteurs

Grâce à "Stranger Things", "Running Up That Hill" de Kate Bush a eu droit à une seconde vie. Avec la diffusion des derniers épisodes de la série Netflix, et l'utilisation dedans de "Master of Puppets", c'est cette fois Metallica qui cartonne sur iTunes.