The Plot Against America : un trailer tendu pour la série HBO

La bande-annonce de la série HBO "The Plot Against America" propose une plongée dans une réalité alternative aux Etats-Unis, dans laquelle un candidat présidentiel xénophobe gravit les échelons en même temps que la haine se propage dans le pays.

HBO vient de dévoiler les premières images de sa série uchronique The Plot against America. Basée sur le livre éponyme de Philip Roth (Le Complot contre l’Amérique, en français), elle s’intéressera à l’histoire de la famille Levin, d’origine Juive et appartenant à la classe populaire du New Jersey, sur fond de réalité alternative. Racontée à travers les membres de cette famille, l’intrigue suivra la montée au pouvoir du populiste xénophobe Charles Lindbergh, qui va devenir président et orienter le pays vers le fascisme.

La bande-annonce dévoilée par HBO promet une atmosphère tendue. On y découvre la famille juive constatant la hausse de l’antisémitisme dans le pays en même temps que la popularité du candidat xénophobe augmente. Tandis que certains des personnages présentés défendent Lindbergh, niant sa xénophobie, les Levin se rendent compte au fur et à mesure que le pays est en train de basculer dans les idéaux de l’homme politique, et que leur intégrité est de plus en plus menacée.

Une intrigue aux références actuelles clairement discernables

L’intrigue n’est pas sans rappeler les événements qui se sont produits aux États-Unis durant la campagne de Donald Trump, et nul doute que les créateurs de la série (les excellents Ed Burns et David Simon) ambitionnent de faire passer un message avec l’histoire racontée ici. Vers la fin de l’extrait, le personnage joué par Zoe Kazan fait même une référence directe au slogan de l’actuel président américain, mettant sur un pied d’égalité les « Jew haters » (ceux qui haïssent les Juifs) et les « America Firsters », c’est-à-dire ceux qui considèrent les intérêts des États-Unis avant ceux des autres.

La réception du nouveau show HBO promet donc d’être explosive au pays de l’Oncle Sam. On peut parier qu’il fera réagir à sa sortie, et que les débats feront rage autour de son intrigue. On peut spéculer sur le fait que c’est sans doute ce que la plateforme américaine avait en tête en se lançant dans l’adaptation du livre de Roth pour le petit écran.

La série bénéficiera d’un casting prestigieux, avec en tête d’affiche Wynony Rider dans le rôle d’Evelyn Finkel, Kazan dans celui d’Elizabeth Levin et John Turturro en rabbin Lionel Bengelsdorf. Morgan Spector, vu dans Homeland, jouera Herman Levin, le mari d’Elizabeth. Caleb Malis et Azhy Robertson prêteront leurs traits aux deux frères de la famille, Sandy et Philip. Anthony Boyle, vainqueur d'un Laurence Olivier Award pour sa performance en tant que Scorpius Malfoy dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’enfant maudit, se glissera quant à lui dans la peau d’Alvin Levin, un neveu recueilli par la famille.

Prévue pour le 16 mars sur HBO et en US+24 sur OCS, la série se divisera en six épisodes d’environ 60 minutes.

Voir aussi

The Walking Dead : le spin-off sur Daryl se déroulera en France

The Walking Dead : le spin-off sur Daryl se déroulera en France

Petit à petit, “The Walking Dead” se rapproche de sa fin. Toutefois, la série de zombies est loin d’en avoir fini avec nous puisque de nombreuses séries dérivées sont encore à l’écran ou en préparation. C’est le cas notamment de ce spin-off sur Daryl dont on sait maintenant où les événements prendront place.