MENU
Accueil > News > Séries > The Rook : c’est quoi cette nouvelle série SF de Starz ?

The Rook : c’est quoi cette nouvelle série SF de Starz ?

Starz propose toujours une programmation variée et généralement de qualité en matière de série. La chaîne américaine est capable de toucher à différents genres et de proposer, avec des budgets non-faramineux, des shows originaux, qui même sans être parfaits sortent souvent du lot par leur personnalité. C’est pour cette raison qu’on s’intéresse à « The Rook », qui vient de débuter.

1) L’adaptation d’un roman

The Rook est tirée du roman éponyme de Daniel O’Malley publié en 2012. Pour assurer l’adaptation, on devait retrouver Stephenie Meyer, qui n’est autre que l’auteure de la saga littéraire Twilight. Mais celle-ci quitta la série durant le tournage des deux premiers.

Dans cette histoire, on y suit Myfanwy, une jeune femme qui, après une crise d’amnésie, tente de reprendre le cours de sa vie au sein du Checquy, une société gouvernementale officiant contre les menaces surnaturelles. Sans rien laisser paraître, elle doit découvrir sa propre identité sans pouvoir faire confiance à ses collègues qui peuvent être responsable de sa perte de mémoire.

2) Du Jason Bourne façon SF

La série The Rook s’ouvre sur un pont, la nuit, sous une pluie battante. Myfanwy se réveille et découvre alors des morts autour d’elle. Paniquée, elle détale aussitôt dans les rues de Londres jusqu’à trouver refuge dans un hôtel miteux. Problème, elle ne se souvient de rien, ni même qui elle est. Dès cette introduction, on pense évidemment à Jason Bourne ou à la bande dessinée XIII (les deux œuvres sont relativement proches). Et d’autant plus lorsqu’on apprend qu’elle dispose de capacités hors du commun. Si Jason Bourne était un agent surentraîné, Myfanwy a des pouvoirs de télékinésie faisant d’elle une arme mortelle. Ainsi, la quête identitaire se fera sous fond de science-fiction tandis que le genre du film de complot n’est pas bien loin. Car Myfanwy, sachant qu’elle serait attaquée et perdrait la mémoire, s’est laissée des mots pour se guider et s’avertir du danger qu’elle risque.

3) Entre quête identitaire et Cluedo

Il est clair que Myfanwy ne peut pas simplement aller à la police pour dire ce qui lui arrive. Heureusement, elle peut compter sur sa patronne Linda Farrier, la seule qui sait qu’elle ne se souvient de rien et qui lui explique qu’elle doit malgré tout suivre son quotidien habituel, notamment au travail, à l’agence. En allant au Checquy, il lui faudra donc tâtonner pour ne rien laisser paraître auprès de ses collègues. Mais la tension prend réellement lorsqu’elle se retrouve face à tous ses collègues directs. Car Myfanwy, dans un de ses messages, a bien dit de ne faire confiance à personne, le responsable de ce qui lui arrive étant parmi eux.

4) Pourquoi The Rook ?

Rook est tout simplement son nom de code, relatif à son niveau dans l’entreprise. Étant simplement en charge de la partie organisationnelle, elle est une Rook, comme rookie (débutante en anglais). Linda Farrier est sa cheffe et mentor et porte le nom de code King. Son second, Conrad, est la Queen, et est capable de modifier l’air.

Il y également les Gestalt, les agents du Checquy qui ont des pouvoirs surnaturels et qui semblent être connectés. Vient enfin le personnage de Monica Reed (Olivia Munn), une agent américaine qui dispose d’une force surhumaine et apporte son aide à l’équipe du Checquy.

5) Au casting

Le casting se compose de noms bien connus de la télévision et/ou du cinéma. D’abord avec Emma Greenwell dans le rôle principal. Celle-ci avait marqué les esprits en interprétant Mandy dans Shameless. A ses côtés on retrouve Joely Richardson (Linda Farrier), vue dans Nip/Tuck ou Les Tudors. Adrian Lester (Conrad) a lui été vu récemment dans Marie Stuart, reine d’Ecosse. Mais c’est surtout la présence d’Olivia Munn qui attire le plus. Celle-ci ressort de grosses productions hollywoodiennes et est donc un atout indéniable. Enfin, durant cette première saison, James D’Arcy et Paula Patton devraient faire des apparitions.

The Rook est disponible STARZPLAY via Apple TV depuis le 30 juin 2019.

Voir aussi
La Vague : Netflix dévoile le trailer choc de la série allemande

La série Netflix "Nous, la Vague", adapté du roman et du film éponymes dévoile une première bande-annonce choc et une nouvelle intrigue. Les six épisodes seront disponibles le 1er novembre.

1 commentaire
  1. Rook n’a rien à voir avec rookie, bien au contraire, cela veut dire Tour (dans le jeu d’échecs), et les « noms de codes » sont les noms des pièces du jeu d’échecs..Etant une Tour, elle fait partie de la Cour (les dirigeants) de la Checquy, tout l’opposé de « rookie ».. De même que les Gestalt qui composent l’autre Tour (qui ne sont donc pas des agents, les simples agents comme Ingrid sont des « pions »). Farrier étant le Roi et Conrad la Reine.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis