Accueil > News > Séries > The Walking Dead : une mort trop gore pour Andrew Lincoln

The Walking Dead : une mort trop gore pour Andrew Lincoln

« The Walking Dead » n’en est pas à sa première mort marquante. Avant Glenn, c’est celle d’Hershel dans la saison 4 qui a traumatisé le public. Faut-il passer par ces excès de violence pour mettre en scène le départ d’un personnage important ? Andrew Lincoln, l’interprète de Rick, se pose sérieusement la question.

La mort de Glenn dans le premier épisode de la saison 7 de The Walking Dead a laissé une large partie de l’audience sous le choc. Pris au piège, Rick et sa bande se retrouvent à la merci des Sauveurs. Negan n’a aucune intention de les laisser s’en sortir aussi facilement et exécute dans un premier temps Abraham, à l’aide de Lucille, sa batte agrémentée de clous. Puis, contre toute attente, dans un sursaut de violence inouï, c’est vers Glenn qu’il se tourne, ne lui laissant aucune chance. La scène est choquante, d’autant plus que tous les autres assistent à cette mise à mort sans pouvoir agir. Il ne leur reste que leurs yeux pour pleurer.

Dans la neuvième saison, Negan, enfermé, parle de cet événement avec Maggie, pour la provoquer. Il évoque en particulier l’œil de Glenn, sorti de son orbite suite au coup asséné. Cet œil, précisément, fait partie des détails qui rendent la scène difficile à suivre. Pour Andrew Lincoln, l’outrance gore de la scène n’avait pas lieu d’être. Il regrette que ce tournant narratif ait pris cette forme. Lors d’une interview pour le New York Times, il est revenu sur la mort de Glenn :

Je regrette la manière dont cela s’est déroulé. Nous sommes en capacité de terrifier le public dans un film depuis 100 ans sans avoir à montrer un œil en dehors de son orbite. Lorsque cela se produit, on diminue ce que nous essayons de faire, qui est, selon moi, un drame familial se déroulant en enfer. Ce n’est pas une sorte de série B avec un festival de gore.

S’il avait été derrière la caméra, l’acteur principal aurait sûrement pensé sa mise en scène de manière à se focaliser sur les émotions des survivants, au lieu de miser sur des effets sanglants. Il livre dans son interview sa version alternative de la scène :

Je ne discrédite pas ce qui a été fait. Cela fait partie des sensations fortes du show. Mais quand il s’agit de perdre quelqu’un – et une mort très brutale et humaine – je pense que ce n’est pas de bon goût. À mon avis, je pense que ce serait plus dérangeant de garder la caméra sur Maggie. Et c’est peut-être pour cette raison que je veux réaliser, car je veux faire ce que je filme dans ma tête.

Andrew Lincoln aura normalement l’occasion de montrer de quoi il est capable durant la prochaine dixième saison. L’acteur avouait en septembre dernier qu’il tentait, lors du tournage de la saison 9, d’apprendre les rudiments de la mise en scène pour ensuite s’y essayer. Il souhaiterait au minimum réaliser un épisode. Une manière pour lui de rester impliqué alors qu’il vient de quitter l’histoire cette semaine au terme d’un épisode mouvementé.

Voir aussi

On stream The Walking Dead s9 : les Chuchoteurs arrivent dans l’ép6

Cette semaine, "The Walking Dead" délivre l'épisode 6 qui fait suite au départ de son protagoniste principal, Rick Grimes. Pour être certaine de passer à autre chose, la série fait un bond dans le temps de plusieurs années et revient avec de nouveaux enjeux, des nouvelles têtes et de nouveaux ennemis.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis