Touchées sur TF1 : Alexandra Lamy passe derrière la caméra

La comédienne se lance un nouveau défi !

Touchées sur TF1 : Alexandra Lamy passe derrière la caméra

TF1 diffusera dans les prochains mois un téléfilm intitulé "Touchées" signé Alexandra Lamy. Une nouvelle expérience à laquelle la comédienne s'est confrontée avec un certain plaisir. La fiction est inspirée de la BD éponyme de Quentin Zuttion. 

Touchées : Alexandra Lamy s'inspire d'une BD

La comédienne Alexandra Lamy connue pour ses rôles dans Un gars, une fille, Tout le monde debout, Chamboultout se lance dans la réalisation pour TF1. Pour ce nouveau défi qu'elle se lance, l'actrice s'inspire de la BD Touchées de Quentin Zuttion. Dans son ouvrage, l'auteur retrace le vécu de trois femmes victimes de violences sexuelles. Chacune d'entre elle va tenter d'affronter ses peurs et avancer dans sa vie.

On retrouve Lucie, effrayée par les hommes qui ne peut pas s'endormir sans un couteau à la main. Tamara, quant à elle, ne veut plus être une victime, elle se réfugie donc dans la drogue et se bat. Enfin, Nicole s'efface, disparaît pour ne plus être visée. Ensemble, elles vont se retrouver dans un programme d'escrime thérapeutique.

Ainsi, ces trois femmes vont tout faire pour se reconstruire et retrouver le goût de la vie. En diffusant ce téléfilm à la télévision Alexandra Lamy compte bien sensibiliser le plus de monde possible. La comédienne est très engagée en ce qui concerne les violences faites aux femmes.

Touchées
Touchées ©Payot Graphic

Une nouvelle expérience pour la comédienne

Alexandra Lamy a confié à nos confrères de Télé 7 jours qu'elle a toujours rêvé de faire de la réalisation. De plus, la BD de Quentin Zuttion aborde un sujet qui lui tient énormément à cœur. Philippe Boëffard, son producteur, avec qui elle travaille depuis plusieurs années, l'a soutenue dans ce projet. Tout est nouveau pour la comédienne qui est très perfectionniste :

La réalisation me titillait depuis toujours, en fait. Je ne dirais pas que j'ai peur. Je stresse sur ma capacité à faire tout ce que j'ai en tête. Vingt-trois jours pour réaliser un film de 90 minutes, c'est serré.

Dans cette fiction, Alexandra Lamy accorde beaucoup d'importance au travail des corps qui porte les traumatismes de leurs passés. Elle explique que, contrairement au cerveau qui peut occulter certaines choses, ce que l'on appelle l'amnésie traumatique, le corps, lui, n'oublie rien.

Jamais le premier soir
Jamais le premier soir © EUROPACORP

Un casting quatre étoiles

Pour incarner ces femmes fortes, Alexandra Lamy a fait appel à ses proches. En effet, on retrouve Mélanie Doutey, avec qui elle entretient une amitié solide depuis plusieurs années. Les deux femmes se sont rencontrées sur le tournage de On va s'aimer en 2005, on les retrouve également dans le film Jamais le premier soir.

Andréa Bescond incarnera la thérapeute. Olivier Serwar le maître d'armes, jouera son propre rôle. Il y aura également Claudia Tagbo, Elsa Lepoivre et une jeune recrue : Chloé Jouannet ! Vue récemment dans la série TF1 Luther, elle n'est autre que la fille d'Alexandra Lamy. 

Ces trois femmes ont peu de choses en commun, mais vont suivre le même processus intime de renaissance et de reconstruction. Le téléfilm montre que l'on peut apprendre à être aidé et qu'il n'est jamais trop tard pour se soigner.

 

Voir aussi

Game of Thrones : Kit Harington parle de ses angoisses à cause de la série

Game of Thrones : Kit Harington parle de ses angoisses à cause de la série

Le comédien Kit Harington, star de la série « Game of Thrones », est revenu sur l’impact de celle-ci sur son équilibre mental. En effet, le show a changé radicalement son existence…