Une mère parfaite sur TF1 : c'est quoi cette série avec Julie Gayet ?

La faute à qui ?

Une mère parfaite sur TF1 : c'est quoi cette série avec Julie Gayet ?

Découvrez "Une mère parfaite", nouvelle série évènement de TF1 diffusée à partir du 6 septembre. Librement inspiré d'un true-crime, le programme est porté par la comédienne et productrice Julie Gayet.

Une mère parfaite : de quoi ça parle ?

Hélène Berg mène une existence à la fois opulente et sans histoires à Berlin. Mais un beau jour, son quotidien bascule du tout au tout. On lui annonce qu'Anya, sa fille étudiante à Paris, est la principale suspecte dans une affaire d'homicide.

Horrifiée et intimement convaincue de l'innocence de son enfant, Hélène décide de se rendre au plus vite à la capitale. Une fois arrivée, elle ne tarde pas à mener sa propre enquête avec l'aide d'un avocat répondant au nom de Vincent. Seulement, ce dernier est aussi son amour de jeunesse qu'elle n'avait pas revu depuis une vingtaine d'années. Tous deux se mettent donc au travail d'arrache-pied et finissent par tomber au-devant de nouveaux éléments. Malheureusement, ces nouvelles preuves accablent Anya plus qu'elles ne l'innocentent. C'est alors que le doute commence véritablement à s'insinuer dans l'esprit d'Hélène. Sa fille pourrait-elle être une meurtrière ?

Une mère parfaite
Une mère parfaite ©Julien Cauvin/Quad Drama/TF1

Une mère parfaite n'est autre que l'adaptation d'un roman de l'Américaine Nina Darnton intitulé The Perfect Mother. L'ouvrage de l'auteure s'inscrit comme librement adapté de l'affaire Amanda Knox. Pour la petite histoire, cette journaliste a passé quatre ans dans une prison italienne pour le meurtre de Meredith Kercher, sa colocataire de l'époque. En 2015, sa peine d'une vingtaine d'années de prison est annulée lorsqu'émergent de nouveaux éléments. Plus encore, une autre personne finit par avouer le crime. Début 2019, la Cour européenne des droits de l'homme demande à l'Italie de dédommager la jeune femme à hauteur de presque 20 000 euros. La raison ? Ne pas lui avoir fourni d'avocat ni d'interprète lors de sa première condamnation. À noter que le film Stillwater, tourné à Marseille avec Matt Damon, s'inspire aussi de l'histoire de Knox.

Une mère parfaite : avec qui ?

La comédienne Julie Gayet (Dix pour Cent) prête ses traits à l'héroïne. Face à elle, Tomer Sisley (Largo Winch), qui s'apprête à tourner la saison 3 de la série à succès Balthazar sur TF1, incarne Vincent, son ancien amant. L'époux d'Hélène, Mathias, découvert dans la série Netflix Dark, est campé par l'acteur Andreas Pietschmann. Cyril Gueï (Les Petits Meurtres d'Agatha Christie), Frédérique Tirmont (Alice Nevers, le juge est une femme), Sylvain Dieuaide (Le Bazar de la charité), Maxim Driesen (Un village français), Emilia Nöth et Halima Ilter (Entre ennemis) sont également au casting d'Une mère parfaite. Surprise dans la distribution : le rappeur et comédien Hatik, star de la première saison de Validé, est aussi de la partie !

Une mère parfaite
Une mère parfaite ©Julien Cauvin/Quad Drama/TF1

Le programme, composé de quatre épisodes, est co-produit par la France, la Belgique ainsi que l'Allemagne. À la réalisation, on retrouve Fred Garson (Insoupçonnable, Les Hommes de l'Ombre), grand habitué du petit écran. Ce sont les scénaristes Carol Noble (Ballerina) et Thomas Boullé (La Faute à Rousseau) qui adaptent la série pour la télévision.

Où et quand regarder la série ?

Vous pourrez retrouver Une mère parfaite à partir du 6 septembre sur TF1. Les abonnés de la plateforme Salto peuvent également visionner la série.

 

Voir aussi

American Horror Story : une star pourrait quitter la série après la saison 10

American Horror Story : une star pourrait quitter la série après la saison 10

La saison 10 de "American Horror Story" pourrait marquer la fin d'une ère dans l'histoire dans la série. Malgré un prolongement de trois saisons, une des stars du programme jette un doute sur son avenir et avoue qu'elle pourrait quitter le navire.