X-Files : Gillian Anderson a fait une dépression après avoir quitté la série

Une séparation douloureuse entre l'actrice et son personnage

X-Files : Gillian Anderson a fait une dépression après avoir quitté la série

On le sait : « X-Files » ne serait pas une série culte si Gillian Anderson n’avait pas été présente dans le rôle de Dana Scully. L’actrice américaine a incarné le personnage durant onze saisons. Forcément, lorsque vint le temps de lui dire adieu, le deuil fut très difficile pour elle.

Gillian Anderson : une icône du petit écran

Gillian Anderson est, sans nul doute, l’une des meilleures actrices de l’Histoire du petit écran. L’ironie du sort, lorsqu’on sait que l’actrice voulait absolument percer dans le métier, tout en refusant obstinément de tourner pour la télévision. Pourtant, sa notoriété, elle la doit à X-Files qui fut le premier rôle important de son illustre carrière. Aux côtés de David Duchovny (alias Fox Mulder dans la série), elle va ainsi former un duo redoutable qui va bouleverser la télévision. En outre, sa performance va lui permettre de remporter un Golden Globe et un Emmy Award de la meilleure actrice.

Si Gillian Anderson a également obtenu plusieurs rôles au cinéma, c’est principalement au sein des séries qu’elle est régulièrement plébiscitée. En effet, qu’elle soit guest, actrice récurrente ou actrice principale, la comédienne ne passe jamais inaperçue. On se souvient notamment de ses performances dans De grandes espérances, The Fall, Hannibal, American Gods, Sex Education ou bien encore The Crown (qui lui a fait remporter son second Golden Globe).

The Crown
Margaret Thatcher (Gillian Anderson) - The Crown ©Netflix

À noter par ailleurs que Gillian Anderson est également une actrice de théâtre reconnue. Elle a ainsi joué dans de nombreuses pièces, dont Un Tramway nommé Désir pour laquelle elle a reçu une nomination aux Laurence Olivier Awards.

L’après X-Files : une période difficile

Pour rappel, X-Files a connu un premier arrêt en 2002, après neuf saisons. Le show est revenu à la télévision quatorze ans plus tard pour une dixième et onzième saison. Durant ce premier break, Gillian Anderson en avait profité pour déménager à Londres et revenir sur les planches. Dans une interview, elle avait d’ailleurs signifié que la principale raison de son départ était son dégoût de plus en plus manifeste pour l’industrie hollywoodienne. Un environnement difficile pour l’actrice qui est devenue célèbre très rapidement, trop selon elle.

Au cours d’une table ronde organisée par le magazine The Hollywood Reporter (dans laquelle on peut retrouver d’autres actrices telles qu’Anya Taylor-Joy, Cynthia Erivo, Sarah Paulson, Elizabeth Olsen et Mj Rodriguez), Gillian Anderson est revenue sur cet épisode particulier de sa carrière. En effet, répondant à Cynthia Erivo qui avait mis beaucoup de difficultés à se séparer des personnages qu’elle avait interprétés par le passé, Anderson déclare :

Je suis également passée par ce moment, après mes 9 saisons d’X-Files. J'ai fait tellement de mini-dépressions qu’à la fin, je ne pouvais pas en parler, je ne pouvais pas revoir la série, je ne pouvais pas voir de photos…Je ne pouvais pas. J'avais besoin de m'immerger immédiatement dans un autre univers , et dans un autre pays. Et puis, après un certain moment, j'ai pu renouer de nouveau avec mon personnage de Scully. Seulement, lorsque j’ai refait ce processus, je m'étais tellement séparée d’elle que je la regardais comme une autre personne. Lorsque vous vous immergez totalement dans un personnage et que cela dure longtemps, vous pensez que cela n’aura aucune conséquence. Mais pourtant, il y en a.

Durant la suite de la discussion, la comédienne rajoutera qu’elle a vécu la même situation après avoir interprété Blanche, dans la pièce de théâtre Un tramway nommé Désir.

Quand les acteurs prennent trop leur rôle à cœur

L’intervention de Gillian Anderson sur ce sujet rappelle que certains comédiens sont parfois allés trop loin pour faire corps avec les personnages qu’ils interprètent. On se rappelle notamment d’Heath Ledger qui s’était tellement préparé au rôle du Joker dans The Dark Knight qu’il en est devenu dépressif. Cela fut notamment une des raisons (mais pas la seule) qui explique pourquoi l’acteur australien a perdu brutalement la vie en 2008. On se demande également comment des acteurs totalement investis dans leurs rôles tels que Robert De Niro, Meryl Streep, Daniel Day-Lewis ou bien encore Christian Bale ont fait pour se séparer facilement de leurs personnages, une fois le tournage terminé.

 

Voir aussi

The Shrink Next Door : premier trailer pour la série Apple avec Paul Rudd et Will Ferrell

The Shrink Next Door : premier trailer pour la série Apple avec Paul Rudd et Will Ferrell

Connus pour leurs comédies potaches, Paul Rudd et Will Ferrell sortent quelque peu de leurs sentiers battus avec "The Shrink Next Door". La première bande-annonce de cette nouvelle mini-série Apple est d’ailleurs là pour le démontrer. Une fois encore, la plateforme de streaming prouve qu’il faudra compter sur elle durant les prochaines années.