America, Le film sur Netflix : c’est quoi cette comédie produite par Phil Lord et Chris Miller ?

Un film déjanté

America, Le film sur Netflix : c’est quoi cette comédie produite par Phil Lord et Chris Miller ?

Après "Les Mitchell contre les machines", Phil Lord et Chris Miller sont de retour sur Netflix avec une comédie déjantée sur les pères fondateurs des États-Unis. "America : Le film" propose une autre version de l’histoire de George Washington, justicier en quête de liberté armé de tronçonneuses et doublé par Channing Tatum.

America, Le film : naissance d’une nation

Tout juste deux mois après Les Mitchell contre les machines, Netflix dévoile America : Le film, un nouveau film d’animation produit par Phil Lord et Chris Miller - le duo derrière 21 Jump Street et La Grande Aventure Lego. Le tandem collabore à nouveau avec Channing Tatum. Le comédien officie lui aussi en tant que producteur, mais prête surtout sa voix au personnage principal.

Ce dernier n’est autre que l’illustre George Washington, le premier président des États-Unis. Après l’assassinat de son meilleur ami Abraham Lincoln par le traître Benedict Arnold, le héros en devenir ne compte pas renoncer aux idéaux démocratiques de son BFF. Armé de deux tronçonneuses, il parvient à échapper aux tuniques rouges et décide de se lancer dans une croisade vengeresse, déterminé à vaincre l’oppresseur britannique.

America : Le film
America : Le film © Netflix

Mais George Washington apprend vite qu’une révolution ne se mène pas seul. Il assemble donc une équipe de choc, constituée notamment de Samuel Adams, grand amateur de bière et de fraternités, et de Thomas Edison, une jeune scientifique accusée d’être une sorcière et créatrice d’armes redoutables. Pendant ce temps, l’infâme roi Jacques fait son arrivée sur ce nouveau monde qu’il veut conquérir. Mais, heureusement, ces justiciers entendent bien lui inculquer la définition du mot liberté.

Dans la lignée d’Archer

America : Le film revisite la Guerre d’indépendance des États-Unis à sa façon. Dans ce projet déjanté, les véhicules AT-M6 de Star Wars prennent la forme de bus londoniens, le buste d’un centaure n’est autre que RoboCop et la bande menée par George Washington doit se battre contre un loup-garou, tout en évitant que le thé ne transforme les habitants du continent en Anglais.

Les références et idées hilarantes s’enchaînent, le scénario signé Dave Callaham (Expendables : Unité spéciale, Jean-Claude Van Johnson) partant constamment dans tous les sens. De quoi ravir les fans de Team America, police du monde et surtout d’Archer. Réalisé par Matt Thompson, producteur exécutif de la série, America : Le film se rapproche visuellement du programme d’espionnage.

Côté casting, Olivia Munn assure le doublage de Thomas Edison, Andy Samberg celui de Benedict Arnold et Simon Pegg celui du roi Jacques. Judy Greer, Killer Mike et Will Forte complètent cette prestigieuse distribution.

Satire qui joue en permanence sur les anachronismes, America : Le film prend un malin plaisir à détourner l’histoire pour taper sur les dérives du système américain. Vulgaire et outrancier, le long-métrage défie les lois de la morale et n’hésite pas à se passer de toute cohérence. Il s’impose ainsi comme un divertissement régressif forcément réjouissant.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.