Army of the Dead : une école de zombies a été créée pour le film

Bienvenue à la Zombie School

Army of the Dead : une école de zombies a été créée pour le film

Dans "Army of the Dead", les personnages qui accompagnent Dave Bautista sont confrontés à des zombies nerveux. Une préparation spéciale a été prévue par la production avant le tournage pour obtenir des zombies convaincants à l'écran.

Army of the Dead : Zack Snyder retrouve ses amis les zombies

Zack Snyder quitte le monde des super-héros pour revenir à celui des zombies. Un genre qui ne lui est pas étranger ! Il y a 17 ans, il nous gratifiait du fort recommandable L’Armée des morts - on se souvient encore de ses morts-vivants capables de courir. Ceux d'Army of the Dead peuvent en faire autant, voire plus. Scott Ward (Dave Bautista) va le comprendre quand il va s'infiltrer dans un Las Vegas en quarantaine pour braquer un coffre-fort contenant 200 millions de dollars. Lui et son équipe vont avoir fort à faire face à une horde de zombies plus redoutables que ce qu'ils pensaient.

Pour Army of the Dead, Zack Snyder a eu la bonne idée de privilégier des zombies en chair et en os plutôt que d'abuser du numérique. À l'écran, on ressent que des vraies personnes interagissent avec les acteurs, et les scènes sont ainsi beaucoup plus prenantes car aucune barrière virtuelle ne vient titiller l'œil. Pour avoir des zombies convaincants, il a d'abord fallu trouver deux acteurs pour incarner Zeus et sa reine. Le premier est campé par Richard Cetrone et la seconde par Athena Perample, qui délivre une performance physique vraiment forte. Puis, il a aussi fallu trouver ceux qui les entourent, les soldats. En ce qui les concerne, une préparation toute particulière a été nécessaire en amont de la production. Impossible de se permettre d'afficher à l'écran un méchant qui ne soit pas bon dans son rôle. Mais pas tout le monde ne sait jouer le zombie naturellement.

Army of the Dead
Army of the Dead ©Netflix/Clay Enos

Une Zombie School pour les figurants

Pour s'assurer que les figurants soient bons durant les prises, une Zombie School a été créée. C'est la productrice Deborah Snyder qui a révélé les dessous de cette préparation au Boston HeraldUne équipe de cascadeurs qualifiés a enseigné à 200 figurants comment se mouvoir comme un zombie. Ce travail préliminaire a été essentiel, sachant que les zombies imaginés par Zack Snyder ne sont pas une pauvre masse ambulantes et lentes. Non, ils se déplacent rapidement, savent se battre et agissent en meute. Leur comportement agressif ajoute de la tension au film lors des scènes d'action. L'un des atouts du film est justement d'avoir su développer une mythologie autour de ces zombies. On peut ne pas trouver Army of the Dead parfait, mais impossible de renier le bon travail effectué de ce côté.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.