Black Snake, La Légende du Serpent Noir sur Netflix : saviez-vous que le film est inspiré d'un sketch ?

Thomas Ngijol dans ses oeuvres

Black Snake, La Légende du Serpent Noir sur Netflix : saviez-vous que le film est inspiré d'un sketch ?

En 2019, l’humoriste Thomas Ngijol se lance dans la réalisation d’une comédie super-héroïque : « Black Snake, la Légende du Serpent Noir ». Saviez-vous que ce long-métrage est en réalité adapté d’un des sketchs de l'humoriste ?

Black Snake : quand le cinéma français se met aux films de super-héros

En 2019, Thomas Ngijol repasse une nouvelle fois derrière la caméra pour mettre en scène Black Snake, la Légende du Serpent Noir. Aidé de sa compagne et collaboratrice Karole Rocher, il réalise ainsi cette comédie super-héroïque assez inédite dans le paysage du cinéma français. L’histoire raconte le destin de Clotaire Sangala (Thomas Ngijol), obligé de revenir dans son pays natal en Afrique, après des années passées à Paris. Il doit donc se réadapter à un autre mode de vie. C’est alors qu’il se fait mordre par un mystérieux serpent noir, et développe ainsi des pouvoirs surhumains sans précédent. Accroc aux femmes et à la vie facile, il va devoir prendre ses nouvelles responsabilités en main.

Black Snake (Thomas Ngijol) - Black Snake, La Légende du Serpent Noir
Black Snake (Thomas Ngijol) - Black Snake, La Légende du Serpent Noir ©Why Not Productions / Black Dynamite Films

Côté casting, le long-métrage réunit notamment, en plus de Thomas Ngijol et Karole Rocher, Edouard Baer, Michel Gohou ou encore Jérôme Le Banner. Côté box-office, Black Snake comptabilise un total de 174 422 entrées. Mais saviez-vous que cette histoire est en réalité adaptée d’un sketch de Thomas Ngijol ?

Du sketch à l’écran

Initialement, l’idée découle d’un sketch de Thomas Ngijol. L’humoriste a en effet écrit un sketch centré sur Superman, et sur son rapport inexistant avec l’Afrique. Son entourage et ses producteurs ont trouvé l’idée géniale, et ont poussé le comédien à développer plus profondément cette idée. C’est de là qu’est né le projet Black Snake, aidé par l’un de ses coauteurs, comme se rappelle Thomas Nigijol :

Nous avons construit le personnage, puis j’ai trouvé l’intrigue, le cadre. Je voulais traiter le sujet avec humour tout en lui donnant une trame bien réelle. J’ai donc choisi la période des années 70 que je trouve riche en événements qui pouvaient être racontés sous la forme d’une comédie. Voilà le point de départ !

Thomas Ngijol a alors écrit le scénario de son film avec ses deux coauteurs, avant de le réaliser en compagnie de Karole Rocher. L’humoriste et cinéaste précise :

Nous avons rectifié certains éléments du scénario parce qu’ils ne nous convenaient pas. Ce travail à quatre mains nous a permis de construire le projet ensemble et d’avoir une vision commune du film. Chaque scène devait être précise, si bien que nous avons beaucoup travaillé les personnages et les dialogues. Nous avons remanié le scénario jusqu’à ce qu’il corresponde exactement à ce que nous voulions raconter. C’est par ce travail de réécriture que j’ai pu m’approprier ce projet. J’y ai même apporté une patte personnelle qui n’est pas celle de la comédie.

Black Snake n’a malheureusement pas reçu un accueil critique très positif, que ce soit de la presse ou des spectateurs. Rien que sur Allociné, le long-métrage comptabilise des notes allant de 1,9 pour les spectateurs à 2,4 pour la presse. Mais pour les curieux, Black Snake, La Légende du Serpent Noir est disponible sur Netflix.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.