ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Deadpool sur Amazon Prime Video : le personnage est-il un plagiat de Deathstroke ?

Deadpool sur Amazon Prime Video : le personnage est-il un plagiat de Deathstroke ?

« Deadpool », le film de super-héros à succès, vient de débarquer sur Amazon Prime Video. L'occasion de revenir sur la genèse de ce personnage, et sur une polémique qui le suit depuis des décennies : sa ressemblance avec Deathstroke.

Deadpool : l'avènement de Ryan Reynolds

En 2016, Tim Miller réalise le premier film centré sur Deadpool, le célèbre personnage de l'écurie Marvel. Produit par la 20th Century Fox, le métrage est présenté comme une œuvre irrévérencieuse, interdite aux moins de 17 ans aux USA, qui rendait parfaitement hommage au personnage papier. Le film est porté par Ryan Reynolds, qui incarne le mercenaire décérébré. Un rôle qu'il reprenait pour la deuxième fois puisque le comédien l'avait déjà campé dans X-Men Origins : Wolverine. Une incarnation qui a rendu les fans totalement fous tant elle était à des années-lumière de l'identité du héros sur le papier.

Deadpool sur Amazon Prime Video : le personnage est-il un plagiat de ce héros DC ?

Ryan Reynolds s'est par la suite battu contre la Fox pour que Deadpool ait le droit à une seconde chance sur grand écran. Après de nombreuses années à galérer, il a finalement réussi à avoir gain de cause, et propose ainsi l'aventure de Deadpool en solitaire. Et le studio a finalement bien fait de faire confiance à Ryan Reynolds puisque le long-métrage a rapporté plus de 782 millions de dollars pour un budget de 58 millions.

Un personnage de comics culte

Deadpool est aujourd'hui un personnage de comics ultra célèbre. Il est créé en 1991 par Rob Liefeld et Fabian Nicieza, et apparaît pour la première fois dans New Mutants #98. Initialement, Deadpool était décrit comme un super-vilain, mais a rapidement évolué dans la case des anti-héros. Il possède un facteur de régénération comme son compère mutant Wolverine et est souvent associé à Spider-Man pour ses bavardages incessants. D'ailleurs, lors de sa première rencontre avec le tisseur, Deadpool lui fait croire qu'il est "son lui" venu du futur. Ce qui affole évidemment Peter Parker. Au fil du temps, le personnage devient de plus en plus apprécié et demeure aujourd'hui l'un des protagonistes les plus emblématiques de la Maison des Idées. Pourtant, Rob Liefeld, son créateur, a régulièrement été accusé de plagiat.

Rob Liefeld l'arnaqueur ?

Rob Liefeld est un dessinateur célèbre de l'univers des comics, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Il débute sa carrière chez DC Comics à la fin des années 1980. Très vite, il se fait remarquer dans le milieu via une patte assez particulière. L'artiste offre des conceptions assez étranges où les dessins sont disproportionnés, prônant souvent la violence, la nudité et la grossièreté. Il est également réputé pour les anatomies improbables de ses personnages, dont les membres sont parfois déséquilibrés. De plus, son comportement souvent insolent et provocateur a de quoi déplaire les maisons d'éditions.

Deadpool sur Amazon Prime Video : le personnage est-il un plagiat de ce héros DC ?
Rob Liefeld. Crédits : John Salangsang/REX/Shutterstock

Bref, chez DC Comics, il se fait connaître via la mini-série Hawk and Dove. Très rapidement, il veut s'attaquer à Deathstroke, un antagoniste culte créé en 1980 par Marv Wolfman et George Pérez. Il veut rendre le personnage plus violent, plus fou, et totalement irrévérencieux. Mais DC s'oppose à cette idée. Mauvais perdant, Rob Liefeld décide d'aller voir ailleurs et se fait recruter par Marvel. Il travaille ainsi sur la série New Mutants et a l'idée de créer Deadpool. Et c'est là que le drame commence.

Deadpool vs Deathstroke

Rob Liefeld est très rapidement accusé de plagiat. Il faut dire que les ressemblances entre Deadpool et Deathstroke sont légions. Ils sont tous les deux des mercenaires violents et sans scrupule ; ils utilisent tous les deux les armes à feu et des techniques de combat identiques ; Deadpool se prénomme Wade Wilson quand Deathstroke s'appelle Slade Wilson. Bref, Rob Liefeld a tout pompé sur la création de Marv Wolfman, même s'il refuse de l'assumer. Aujourd'hui, tout le monde est au courant de la supercherie, et DC doit s'en mordre les doigts tant Deadpool a totalement éclipsé Deathstroke.

Deadpool sur Amazon Prime Video : le personnage est-il un plagiat de ce héros DC ?

Interviewé lors du Comics Con de Los Angeles l'année dernière, Rob Liefeld est revenu sur cette polémique vieille comme les comics. Lorsqu'un fan lui a demandé s'il avait utilisé Deathstroke comme modèle pour Deadpool, le dessinateur lui a certifié que non, précisant qu'il avait vendu l'idée de Deadpool à Marvel comme un Spider-Man utilisant des armes. Quant aux comparaisons entre les deux personnages, il promet qu'il en a entendu parler des années après :

Permettez-moi de vous dire comment ça s'est passé : « Hé les gars, Todd McFarlane est en train d'exploser Spider-Man. J'ai besoin d'un Spider-Man dans les New Mutants. J'aime bien Wolverine aussi. C'est mon personnage préféré. Noir et rouge, rouge et noir. Puis-je le rattacher à l'origine de Wolverine ? Puis-je faire un Spider-Man avec des fusils et des couteaux ? ». Ils m'ont répondu que Cable était en train de cartonner, que New Mutant était vendu à plus d'un million d'exemplaires, et qu'en gros, je pouvais faire ce que je voulais. J'ai entendu parler de cette polémique avec Deathstroke, il y a seulement quelques années.

Cependant, Fabian Nicieza, le co-créateur de Deadpool, a un souvenir différent de cette affaire. Il a récemment rapporté qu'après avoir reçu les dessins de Deadpool pour la première fois, il a appelé Rob Liefeld, en lui disant : « Hey, mais c'est Deathstroke des Teen Titans ». Sacré Rob Liefeld. Bref, plagiat ou pas, Deadpool est devenu culte, et est une représentation célèbre de la compétition qui anime les deux firmes. Et vous, vous préférez Deadpool ou Deathstroke ?

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.