ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Gremlins sur Netflix : 5 choses que vous ne saviez pas sur le film de Joe Dante

Gremlins sur Netflix : 5 choses que vous ne saviez pas sur le film de Joe Dante

« Gremlins » est un énorme classique du cinéma américain. Tandis que le film est disponible sur Netflix, c'est l'occasion de revenir sur cette référence de Joe Dante, à travers 5 anecdotes de tournage que vous ne connaissez peut-être pas.

Gremlins : un énorme classique

En 1984, Joe Dante, alors surtout célèbre pour Piranhas, signe un autre de ses immenses classiques : Gremlins. Un film culte porté par Zach Galligan et Phoebe Cates. Produit par Steven Spielberg et écrit par Chris Columbus, Gremlins est une référence inébranlable de la pop culture. À l'époque, le film avait rapporté plus de 153 millions de dollars de recettes au box-office. Aujourd'hui, Gremlins est disponible sur Netflix, l'occasion de revenir sur 5 anecdotes de tournage.

Comment Chris Colombus a imaginé les Gremlins ?

Gremlins sur Netflix : 5 choses que vous ne saviez pas sur le film de Joe Dante

Le scénario de Gremlins est signé Chris Columbus, le futur réalisateur de Maman, j'ai raté l'avion, Madame Doubtfire ou encore des deux premiers opus de la saga Harry Potter. Ce dernier, au moment de l'écriture du scénario, vivait dans un appartement miteux à New York. Dans une situation assez précaire, l'artiste a imaginé les Gremlins grâce aux nombreuses souris qui déambulaient dans son foyer. Il s'est rapidement imaginé la dimension effrayante de ces petits animaux, qu'il a fait évoluer en Mogwaï.

Steven Spielberg voulait que Tim Burton réalise le film

Initialement, Steven Spielberg, producteur du film, voulait que Tim Burton réalise Gremlins. Impressionné par son travail sur le court-métrage Frankenweenie, le réalisateur de la saga Indiana Jones a contacté Tim Burton pour lui proposer le poste. Mais ce dernier a gentiment décliné la proposition, puisqu'il était déjà engagé sur un autre projet : Pee Wee Big Adventure.

D'où vient le terme Mogwaï ?

Le terme Mogwaï est l’appellation pour désigner les créatures comme Gizmo, la mascotte de l'histoire. Cette dénomination a également été inventée par Chris Columbus. Si il ne veut foncièrement rien dire, c'est un mot dérivé du terme cantonnais mógui qui peut se traduire par démon, esprit malin ou encore monstre. Une désignation particulièrement adaptée aux terribles Gremlins qui viennent hanter les protagonistes de l'histoire.

Steven Spielberg a rendu le film grand public

À la base, Gizmo, le gentil Mogwaï du film, ne devait être qu'un personnage secondaire. Cette attachante créature devait initialement apparaître qu'au tout début du long-métrage. Par la suite, il devait se transformer en Gremlin, comme la plupart de ses semblables. Il devait même devenir Stripe, l'un des terribles démons du film. Dans le scénario original de Chris Columbus, qui devait être beaucoup plus sombre, Gizmo se transformait rapidement en Gremlin, et ne réapparaissait plus de tout le film.

Mais Steven Spielberg, affublé de sa casquette de producteur, a vite compris que le petit Gizmo était une source sans fin de produits dérivés. Dans sa logique de rendre le film grand public, Spielberg a changé l'histoire, et a imposé Gizmo comme personnage central de l'intrigue.

Gremlins sur Netflix : 5 choses que vous ne saviez pas sur le film de Joe Dante

Et il n'y a pas que cet élément qui a été modifié dans le script original de Chris Columbus. En effet, au départ, le réalisateur de L’École des Sorciers, avait une vision beaucoup plus violente de Gremlins. Il voulait que Barney, le chien du héros, se fasse dévorer par une horde de monstres. Comme si cela ne suffisait pas, Chris Columbus avait écrit que la mère de Billy soit également assassinée par les créatures. Enfin, il avait également imaginé que des familles entières se fassent massacrer par des Gremlins dans un McDonald's. Tout ceci a été rejeté par Steven Spielberg dans son désire de créer un film tout public.

Gremlins : le premier film classé PG-13

Au moment de la sortie du film, Gremlins a entraîné le mécontentement des parents. Ces derniers, qui ont emmené leurs enfants voir le long-métrage de Joe Dante, ont été choqués par certaines scènes assez trash. Parce que même si Steven Speilberg a édulcoré la violence, le film n'est pas totalement une proposition grand public. Gremlins a entraîné quelques esclandres à cause de son contenu jugé trop sombre.

Gremlins sur Netflix : 5 choses que vous ne saviez pas sur le film de Joe Dante

L’œuvre est d'ailleurs responsable de la création de l'interdiction PG-13. Cette dernière signifie que les films classés PG-13 sont déconseillés à un public de moins de 13 ans aux Etats-Unis. À la base, il n'y avait pas de compromis entre la classification PG (tout public) et la classification R (interdit au moins de 17 ans). Mais face aux plaintes consécutives de Gremlins, et celles du premier Indiana Jones, alors dans le même cas de figure, la Motion Pictures Association of America (l'équivalent du CSA aux USA), a instauré une nouvelle interdiction : le PG-13. Steven Spielberg, via les Gremlins et Les Aventuriers de l'Arche Perdue, est donc le responsable de la création de cette nouvelle classification cinématographique.

 

Voir aussi

Sean Connery, acteur légendaire et fameux James Bond, est décédé à 90 ans

Sean Connery, acteur légendaire et fameux James Bond, est décédé à 90 ans

Un acteur de légende nous quitte aujourd'hui puisque nous apprenons la mort de Sean Connery. L'Écossais était âgé de 90 ans.