Le Dernier Mercenaire : c'est quoi cette comédie d'action Netflix avec Van Damme ?

Une comédie d'action joyeuse et déjantée

Le Dernier Mercenaire : c'est quoi cette comédie d'action Netflix avec Van Damme ?

C'est sur Netflix qu'on peut découvrir le dernier film mettant en scène Jean-Claude Van Damme, entouré d'une flopée d'acteurs et d'actrices dévoués à s'amuser et à faire rire dans une comédie d'action inédite. "Le Dernier Mercenaire" est à voir pour faire le plein de délires régressifs et de scènes d'action amusantes !

Le Dernier Mercenaire : JCVD vient mettre un joyeux boxon

Disponible le 30 août 2021 sur Netflix, Le Dernier Mercenaire est une comédie d'action dans la lignée de ce que le cinéma essentiellement américain pouvait proposer de mieux dans le genre entre la fin des années 80 et le début des années 90. Réalisé par David Charhon, à qui l'on doit notamment Cyprien et De l'autre côté du périph, Le Dernier Mercenaire rassemble un casting brillant : Jean-Claude Van Damme, Alban Ivanov, Éric Judor et Patrick Timsit, accompagnés d'une jeune génération constituée de Djimo, Assa Sylla et Samir Decazza.

L'intrigue est la suivante : suite à une erreur d'un fonctionnaire trop zélé et pas très futé (Alban Ivanov), le jeune Archibald (Samir Decazza) se trouve recherché pour trafic d'armes et de stupéfiants. Manque de chance, celui-ci est le fils - mais il l'ignore - d'un légendaire agent secret, Richard Brumère (Jean-Claude Van Damme). Ce dernier va revenir en France pour le sauver, et dans le même temps mettre à jour une grave conspiration. Une aventure qui va réserver à cette équipe hétéroclite des péripéties explosives et amusantes.

Le Dernier Mercenaire
Le Dernier Mercenaire ©Netflix

Le Dernier Mercenaire est bourré de références, et on ressent tout de suite l'affection qu'a David Charhon pour les buddy movies façon L'Arme fatale, ainsi que le goût pour l'aventure familiale. En effet, une des qualités du film est de retrouver les péripéties familiales dont Steven Spielberg s'est fait l'expert, comme dans E.T. par exemple. C'est ce qu'a voulu retrouver le réalisateur, en travaillant le thème de la filiation :

J'ai voulu retrouver le cinéma avec lequel j'ai grandi, des aventures qui sont connectées avec les enjeux personnels des personnages. "E.T." c'est l'histoire d'un extra-terrestre, mais c'est aussi l'histoire d'une famille. C'était l'époque, il y avait des connexions beaucoup plus fortes avec les enjeux familiaux, tout en les plaçant dans de la grande action. J'avais envie de revenir à ça, et traiter du rapport de la filiation. Donc moi, qui aime ce cinéma, quand je parle de filiation, ça donne "Le Dernier Mercenaire" ! (rires)

Grand admirateur de Jean-Claude Van Damme (mais qui ne l'est pas ?), David Charhon a proposé à l'acteur iconique du cinéma d'action des années 80 et 90 de se joindre au projet, ce qu'il a rapidement accepté, avec l'envie de faire de la comédie.

Le Dernier Mercenaire
Le Dernier Mercenaire ©Netflix

Une comédie d'action légère et réconciliante

Le Dernier Mercenaire enchaîne les blagues et les séquences d'action à un rythme effréné, ça part dans tous les sens et ça pète dans tous les coins. Mais avec cet objectif : offrir un cinéma léger, heureux, qu'on peut regarder en famille et qui a quelque chose de réconciliateur. C'est un point saillant quand on perçoit le traitement de la cité dans laquelle vit Archibald. Une cité, comme disent les personnages eux-mêmes, qui est "la plus tranquille d'Europe".

Dans les années 70 et 80, la situation était différente, les communautés vivaient ensemble, les juifs, les arabes, il n'y avait aucun souci. C'était comme ça, vraiment, la fracture est arrivée plus tard. Donc je voulais montrer ça aussi, et surtout montrer une jeunesse qui galère un peu oui, mais qui travaille, qui s'en sort, avec de la complicité, de la cohésion. On nous montre souvent des scissions dans les groupes, je voulais montrer que ce n'était pas que ça. Et puisque le film va être montré à travers le monde, ça me semblait important de ne pas tomber dans le cliché des cités parisiennes. La violence existe, elle est réelle, mais il n'y a pas que ça.

Le Dernier Mercenaire, avec ses personnages hauts en couleurs, des acteurs et actrices comme Patrick Timsit et Miou-Miou, évidemment Jean-Claude Van Damme, qui ont construit leur carrière durant le siècle passé, réussit sa joyeuse nostalgie où la crédibilité est secondaire face au spectacle livré par une intrigue amusante ainsi qu'une action décomplexée et souvent drôle. Van Damme se déguise, beaucoup, se bat avec la même énergie, se plaît à jouer de l'auto-dérision, s'amuse de lui-même.

Le Dernier Mercenaire
Le Dernier Mercenaire ©Netflix

Et pour célébrer cet esprit, les ténors de l'humour comme Alban Ivanov et Éric Judor - et Nassim Si Ahmed, toujours aussi hystérique et hilarant - s'en donnent à coeur joie. Voir foncer Ivanov en slip sur une trottinette en plein Paris, entre des tatanes distribuées allègrement par la légende JCVD, ça n'a pas vraiment de prix...

Film d'action, comédie familiale, moment de cinéma fait pour s'amuser ensemble et où tout le monde s'en sort dans de grands éclats de rires, Le Dernier Mercenaire est à découvrir sur Netflix !

 

Voir aussi

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) :

Linh-Dan Pham (Blue Bayou) : "C'est un peu ma vie aussi"

Dans les salles le 15 septembre après un passage à Deauville où il remporta le Prix du public, "Blue Bayou" met en scène un homme qui risque d'être expulsé du pays où il a toujours vécu. Nous avons rencontré Linh-Dan Pham qui nous parle de ce film émouvant. Vidéo en une d'article.