Le Monstre : c'est quoi ce film Netflix sur un afro-américain enfermé à tort ?

Une petite pépite judiciaire

Le Monstre : c'est quoi ce film Netflix sur un afro-américain enfermé à tort ?

Un adolescent se retrouve accusé à tort d'avoir tué quelqu'un dans "Le Monstre". Un film mis en ligne sur Netflix à partir du 7 mai et qui va vous rappeler "Dans leur regard", la puissante série déjà disponible sur la même plateforme.

Le Monstre : que savoir sur ce film Netflix ?

Montré pour la première fois au Festival de Sundance en 2018, Le Monstre aura mis du temps avant d'être enfin accessible au public. C'est Netflix qui a décroché les droits de distribution pour nous le proposer en 2021. L'essentiel est assuré, l'offre étant tellement importante de nos jours qu'une arrivée sur une plateforme aussi populaire est la garantie de jouir d'une belle exposition.

Le long-métrage est tiré d'un roman éponyme écrit par Walter Dean Myers et il en reprend avec fidélité l'émouvante histoire. À savoir celle du jeune Steve Harmon, un adolescent, afro-américain d'Harlem, qui est accusé de meurtre. Sauf qu'il n'est absolument pas coupable des faits qui lui sont reprochés. S'engage alors une bataille pour prouver son innocence. S'il ne parvient pas à le faire, le restant de ses jours va s'écrire derrière les barreaux. Une issue qui briserait de manière irréversible le destin de Steve.

Le cinéma et les séries ont déjà largement évoqué la complexité du système juridique américain. On pense forcément à Dans leur regard, la mini-série d'Ava DuVernay diffusée sur Netflix, dans laquelle des jeunes afro-américains étaient aussi accusés à tort d'un crime qu'ils n'avaient pas commis - un viol, en l'occurrence. Dernièrement, c'est Your Honor qui a encore une fois abordé ce sujet avec brio. Les ingrédient sont réunis pour que Le Monstre soit un drame émouvant auteur d'un petit succès sur Netflix.

Le Monstre
Le Monstre ©Netflix

Un casting alléchant

Dans le rôle principal, on retrouve Kelvin Harrison Jr.. Il partage l'affiche avec des acteurs confirmés : John David Washington, Jennifer Ehle, Jennifer Hudson, Tim Blake Nelson ou encore Jeffrey Wright. Une distribution sympathique menée par Anthony Mandler derrière la caméra, pour son premier essai cinématographique. Depuis une bonne vingtaine d'années, c'est comme réalisateur de clips qu'il a fait ses armes, en collaborant avec des grands noms comme Muse, Rihanna, Taylor Swift, Jay-Z, Drake et tant d'autres. D'ailleurs, on retrouve dans Le Monstre des personnalités du monde de la musique : les rappeurs Nas et A$AP Rocky.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.