L'Emprise du vice : avant sa sortie le film Netflix avec Alyssa Milano a fait polémique

Tout le monde n'est pas fan d'Alyssa Milano

L'Emprise du vice : avant sa sortie le film Netflix avec Alyssa Milano a fait polémique

Alyssa Milano est de retour au premier plan avec "L'Emprise du vice" qui cartonne sur Netflix. Pourtant, lorsqu'elle a été annoncée au casting, la comédienne n'a pas fait l'unanimité.

Nouveau succès pour Netflix avec L'Emprise du vice

Netflix semble avoir encore touché juste. Une fois n'est pas coutume, la plateforme a proposé à ses abonnés un film qui n'a pas tardé à cartonner. L'Emprise du vice est disponible depuis le 13 janvier et se place actuellement parmi les dix nouveautés les plus regardées dans 93 pays, dont la France. Il faut dire que sur le papier le long-métrage avait quelques arguments.

Adapté du roman de Nora Roberts, L'Emprise du vice est un thriller porté par Alyssa Milano. La comédienne restera à jamais Phoebe de Charmed (1998-2006) et rien que sa présence a dû motiver certains à jeter un œil au film. Ajoutez à cela une histoire de meurtre, de mensonge et une touche d'érotisme, et le tour est joué.

L'Emprise du vice
L'Emprise du vice ©Netflix

L'Emprise du vice met en scène Grace Miller (Alyssa Milano), une romancière experte dans la criminalité. Après la mort de sa sœur, elle découvre que cette dernière menait une double vie de camgirl. Elle décide alors d'enquêter avec la police pour découvrir qui est le tueur. Elle suppose logiquement que son meurtre doit être lié à son activité secrète. Et elle ira jusqu'à enfiler une tenue en cuir pour devenir à son tour Desiree, le double imaginé par sa sœur.

Le casting d'Alyssa Milano a posé problème

Si le film est en train de devenir un nouveau succès de Netflix, à la base, ce n'était pas gagné. En effet, au moment de lancer la production, L'Emprise du vice s'est attiré la colère de lecteurs. Certains ont réagi lorsqu'Alyssa Milano a été annoncée au casting. Pour eux, les idées politiques de la comédienne, ouvertement libérale, posaient problème. Et ils ne se sont pas fait prier pour le dire à l'auteure Nora Roberts sur sa page Facebook. Ce qui a évidemment consterné cette dernière, comme le relayait à l'époque EW.

Une lectrice a déclaré qu'elle avait l'intention de BRÛLER tous mes livres de sa collection pour ce choix d'actrice. Pensez-y. Brûler des livres. Vous avez l'image en tête ?

Nora Roberts a également affiché son soutien à Alyssa Milano, expliquant par ailleurs l'importance, pour elle, de respecter les opinions des autres sans pour autant tolérer les insultes.

Je suis ravi que Mme Milano ait été choisie pour l'adaptation J'ai toujours cru que tout le monde a droit à ses convictions politiques et a le droit d'exprimer ses opinions. Mais je n'ai pas à tolérer les insultes et la laideur sur ma page Regardez le film quand il sortira, ou pas. Mais dire des méchancetés sur une actrice ou me menacer ne fait rien d'autre qu'illustrer vos propres limites.

Au final, ce "bad buzz" n'aura vraisemblablement pas eu de conséquences trop graves. L'Emprise du vice a été regardé par des millions d'abonnés sur Netflix. Une belle revanche pour la romancière et la comédienne. Cette dernière n'a d'ailleurs pas hésité à afficher sur son compte Instagram le classement des programmes en langue anglaise de Netflix. Sur la semaine du 10 janvier, L'Emprise du vice est numéro 1 dans le monde avec plus de 45 millions d'heures !

 

Voir aussi

Incassable : qu'est devenu le projet

Incassable : qu'est devenu le projet "Incassable 2" ?

En 2000, juste après « Sixième Sens », M. Night Shyamalan réalise un autre de ses grands classiques avec « Incassable ». Avant que « Split » ne vienne au monde, le réalisateur voulait mettre en scène « Incassable 2 ». Voici ce qu'est devenu le projet.