ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Trois Frères sur Netflix : les Inconnus se sont inspirés d'eux-mêmes pour créer les personnages

Les Trois Frères sur Netflix : les Inconnus se sont inspirés d'eux-mêmes pour créer les personnages

"Les Trois Frères" est une des comédies les plus cultes de l'histoire du cinéma français. Le trio d'acteurs n'a pas eu à aller très loin pour créer des personnages gentiment décalés.

Les Trois Frères : des débuts enfant-phare

En France, les Inconnus ont marché sur l'eau pendant plus d'une décennie. La troupe comique composée de Didier Bourdon, Pascal Légitimus et Bernard Campan a commencé sur les planches, puis en parallèle à la radio avant de vraiment exploser dans les théâtres en offrant des spectacles comiques qui cartonnaient partout où ils les présentaient. Très vite, ils se voient offrir une place à la télévision avec La Télé des Inconnus, leur propre émission faite elle aussi de sketchs, de parodies et de chansons qui deviendront cultes pour plusieurs générations, leur humour faisant rire les adultes comme les enfants. Entre 90 et 93, 7 émissions sont diffusées avec des scores d'audience incroyables entre 7,5 et 9,6 millions de spectateurs et une part de marché monstrueuse qui frôlait à chaque fois les 40%.

L'étape suivante quand on connaît autant de reconnaissance publique, c'est de passer au long-métrage. S'ils sont encore un peu frileux à l'idée, c'est une discussion avec Claude Berri qui finit par les motiver. Il est décidé que Campan et Bourdon en signeront également la mise en scène. Ils tricotent alors l'histoire de Les Trois Frères.

Les Trois Frères
Les Trois Frères ©TF1 Films Production

On y suit donc Bernard, Pascal et Didier, trois hommes bien différents qui découvrent pourtant qu'ils sont frères après la mort de leur mère survenue il y a deux ans. Cette dernière, chanteuse, vivait à Los Angeles et leur lègue une grosse somme d'argent qu'ils vont devoir se partager. 3 millions de francs, ça change une vie. Mais c'est surtout leur rencontre qui va changer les leurs.

Avant même sa sortie, certaines critiques se déchaînent sur le film. "Sketch d'une heure et demi.",  "Pas bons comédiens.", "Histoire banale.", "Pas crédible.". Tout est bon pour en dire du mal. La réaction du public ne se fait pas attendre en n'y prêtant aucune attention. Avec plus 6,6 millions d'entrées, le film confirme leur popularité et devient aussi culte que leurs émissions. Certaines lignes de dialogue rentrent dans nos vies, de "100 patates !" à "C'est bon pour le dos." en passant par "Le Monochrome de Whiteman", "Il est où le cucul ? Elle est où la têtête ?" et "Je comprends pas cette histoire de jus de fruit.".

Cerise sur le gâteau, Les Trois Frères remporte le César de la meilleure première œuvre. Un honneur très rare pour une comédie. Car bien plus qu'une suite de sketchs sans queue ni tête, les Inconnus ont vraiment travaillé leur histoire et insufflé au scénario des parties d'eux-mêmes.

Doubles de rire

Les Trois Frères est également, sous couvert de la comédie, un film grinçant qui pointe du doigt certains travers de la société, de la lutte contre le chômage à la superficialité du monde de la publicité et à l'absurdité de certaines lois qui va leur coûter un peu d'argent. Il y a aussi cette tendre découverte de la paternité et de la difficulté d'être père, eux qui ont été élevés comme des orphelins.

Les Trois Frères
Les Trois Frères ©TF1 Films Production

Pour peindre ses trois personnages aussi différents que complémentaires, le trio a puisé dans ses propres personnalités, comme ils le confiaient à nos confrères de Première l'année dernière. Leur objectif fut avant tout de se caricaturer en grossissant les traits à l’extrême, et c'est d’ailleurs pour cela que les personnages portent les mêmes prénoms que les acteurs qui les campent.

Didier Bourdon était le seul à être papa à l'époque, c'est donc lui qui a ce rôle dans le film. Leader dans l'âme, il peut, comme son personnage, passer d'un état de joie intense à celui de déprime totale une seconde plus tard. Il est également assez souvent de mauvaise foi. Pascal Légitimus, qui incarne un publicitaire à la vie calme et bien rangée, est également comme ça dans son quotidien.

À son opposé, Bernard Campan est un peu brouillon et se rapproche plus d'un électron libre, ce que l'on retrouve dans son double à l'écran d'acteur fauché complètement azimuté. Comme il l'explique, il est souvent "le mec qui comprend les choses en retard, une heure après". Il était également à l'époque le seul des trois à fumer des pétards, ce qui a donné cette scène hilarante où Didier et lui font un bad trip après l'absorption de LSD.

Les trois acteurs se connaissent très bien et ont pu se servir de ça pour créer les gentils paumés du film qui nous font toujours rire 25 ans après la sortie ! Il y a eu une suite en 2014, Les Trois Frères : le retour, mais il est plus judicieux de faire comme si elle n'avait jamais existé.

Les Trois Frères est disponible en streaming sur Netflix.

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.