ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Lost Girls : découvrez la vraie histoire derrière le film Netflix

Lost Girls : découvrez la vraie histoire derrière le film Netflix

Disponible depuis le 13 mars sur Netflix, "Lost Girls" fait régulièrement partie de la nouvelle rubrique « Top 10 » de la plateforme de streaming. L’intrigue, centrée sur une mère à la recherche de sa fille disparue, est inspirée d’une histoire vraie.

Attention car cet article contient des spoilers sur Lost Girls.

Réalisé par Liz Garbus, Lost Girls a reçu de bonnes critiques depuis sa sortie sur Netflix au milieu du mois. L’histoire tragique d’une mère à la recherche de sa fille disparue est inspirée d’une histoire vraie au début des années 2010. Le film, à l’atmosphère sombre, propose une version romancée des événements.

Inspiré du livre Lost Girls : An Unsolved American Murder, écrit par le journaliste d’investigation Robert Kolker, le long-métrage s’intéresse aux victimes d’un tueur en série retrouvées à Long Island. Connu sous le nom du Tueur de Gilgo Beach, ce dernier est suspecté d’avoir potentiellement tué 16 femmes en l’espace de vingt ans. Comme avec de nombreux autres tueurs en série, ses victimes étaient des travailleuses du sexe. Leurs corps furent tous retrouvés à Oak Beach, sur la rive sud de Long Island.

Mais plutôt que de se focaliser sur l’histoire de ces victimes, Lost Girls se concentre sur le rôle d’une famille dans le mystère entourant les meurtres. En son centre, on découvre Mari Gilbert, qui dévoue sa vie à essayer de résoudre l'affaire de la disparition de sa fille Shannan. Refusant d’abandonner, elle se fait même rappeler à l’ordre par les policiers chargés de l’enquête, qui lui ordonnent de les laisser faire leur travail.

Lost Girls dépeint l’enfer de la famille Gilbert mais laisse des éléments de l’histoire de côté

Le film reprend l’histoire de Gilbert, qui, en 2010, a signalé la disparition de Shannan. Mais au vu de l’apathie des services de police, la mère de trois filles a passé les dix-neuf mois suivants à pousser la police à enquêter sur sa disparition. C’est sa ténacité qui forcé la police de Suffolk County à ouvrir l’enquête qui a mené à la découverte de onze corps dans la même zone de Long Island. Parmi eux, celui de Shannan fut retrouvé en décembre 2011.

Mais alors que le film s’arrête là, l’histoire n’est pas tout à fait complète. En réalité, la police avait initialement laissé entendre que Shannan n’avait pas été tué, mais qu’elle s’était plutôt accidentellement noyée sous l’effet de la drogue, ce que Mari Gilbert avait fermement réfuté. Récemment, les preuves suggérant la mort accidentelle de la jeune femme ont été pour la première fois déclarées « peu concluantes ».

Malheureusement, Mari n’a pas pu être témoin de ce changement. Elle a en effet été assassinée par sa propre fille Sarra en 2016, qui souffre de schizophrénie. Cette dernière a reçu pour cela une peine de 25 ans à perpétuité, qu’elle sert actuellement. Quant au Tueur de Gilgo Beach, il n’a pour l’instant pas été identifié et court toujours.

Lost Girls est porté par Amy Ryan, qui incarne la mère de famille. Thomasin McKenzie, vue dans Jojo Rabbit, et Oona Lawrence, qui jouait dans La Rage au ventre, incarnent respectivement Sherre et Sarra Gilbert, les deux sœurs de Shannan. Les deux policiers en charge de l’affaire sont eux interprétés par Gabriel Byrne et Dean Winters.

Le film est disponible sur Netflix.

 

 

 

 

 

Voir aussi

La Abuela : après REC et Verónica, Paco Plaza revient avec un nouveau fim d'horreur

La Abuela : après REC et Verónica, Paco Plaza revient avec un nouveau fim d'horreur

Co-réalisateur des deux premiers REC et de l'apprécié "Verónica", Paco Plaza reste dans le cinéma d'horreur avec son nouveau film, "La Abuela". Une histoire de grand-mère inquiétante qui pourrait nous procurer quelques frissons. Découvrez les premières images du long-métrage.