Netflix : l'Union Européenne demande l'arrêt de la HD à cause du coronavirus

Netflix : l'Union Européenne demande l'arrêt de la HD à cause du coronavirus

L'émergence du coronavirus provoque aujourd'hui des bouleversements dans notre vie. Le confinement entrepris dans certains pays, y compris en Europe, amène les gens à utiliser davantage que d'habitude les plateformes de SVOD. Mais cette explosion de la demande a des conséquences...

On a vu nos voisins européens employer le confinement comme mesure pour lutter contre le coronavirus. Et désormais les français sont logés à la même enseigne. En nous demandant de rester le plus possible chez nous, il était évident que chacun allait essayer de trouver des parades permettant de ne pas se morfondre dans cette vie en intérieur. Internet est donc plus que jamais sollicité, parce que ceux qui continuent de bosser via le télétravail en ont besoin et, les autres, se servent de tous les outils connectés pour se divertir - téléphone, ordinateur, console. Les plateformes de SVOD comme Netflix sont une magnifique échappatoire. Elles proposent de voir ou revoir films et séries, sans bouger de son canapé. Mais cette utilisation massive d'Internet, de toutes parts, inquiète l'Union Européenne.

Selon CNN, l'UE craint qu'Internet ne puisse pas supporter la charge qu'on lui impose et que des perturbations soient à prévoir si tout le monde ne se responsabilise pas dans son utilisation. Le commissaire européen Thierry Breton tente de faire passer le message via Twitter :

Il demande aux services de SVOD, comme Netflix, de faire quelque chose. Et cela pourrait passer par le retrait de la HD pendant la crise du coronavirus. Breton aimerait qu'on revienne le plus souvent possible en Standard afin de grignoter le moins de bande passante. Le message pourrait avoir du mal à passer, alors qu'on demande déjà aux gens de rester enfermés chez eux. Mais il est question des infrastructures, qui pourraient être "mises à rude épreuve", pour reprendre ses mots.

Netflix et les autres plateformes vont-elles accepter ?

Le message est passé convenablement. CNN rapporte quelques heures après que Netflix vient d'annoncer que son débit binaire sera baissé de 25% en Europe pendant les 30 prochains jours, pour ne pas boucher plus qu'il ne l'est déjà le réseau. Cette mesure ne devrait pas, normalement, trop gêner les utilisateurs qui pourront garder une qualité de diffusion acceptable. C'est le souhait de la firme, qui a essayé de satisfaire tout le monde avec cette mesure d'utilité publique.

La plateforme aurait pu rechigner à la tâche, sachant qu'elle fait payer ses abonnements plus chers pour obtenir de la HD, mais l'intérêt commun a primé. Mieux valait-il faire ce type de choix maintenant que de se retrouver avec un Internet en rade, ralenti. Par exemple, Mark Zuckerberg a noté que Facebook était quasiment poussé dans ses retranchements en ce moment. Espérons que tout tienne pendant la durée du confinement !

 

Voir aussi

Ma vie avec Liberace : Steven Soderberg voulait absolument filmer les fesses de Matt Damon

Ma vie avec Liberace : Steven Soderberg voulait absolument filmer les fesses de Matt Damon

Pianiste totalement excentrique, Liberace était une personnalité formidable qui a eu droit à son propre biopic en 2013. Un film dans lequel les fesses de Matt Damon sont élégamment filmées au cours d’une séquence.