MENU
Accueil > DVD/VOD > Netflix pourrait perdre la moitié de ses jeunes abonnés
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Netflix pourrait perdre la moitié de ses jeunes abonnés

C’est une alerte sans frais pour Netflix mais qui s’avère intéressante pour l’avenir. Selon une étude, près de la moitié des jeunes abonnés du service de streaming pourrait partir si « The Office », « Friends » et les contenus de Disney ne faisaient plus partie de son catalogue. Des chiffres à relativiser mais qui feront sûrement réfléchir l’entreprise américaine dans un avenir qui s’annonce de plus en plus concurrentiel.

Amazon Prime, YouTube Premium, Hulu, et bientôt Apple et Disney +, le marché du streaming audiovisuel se fragmente de manière spectaculaire. Dans cette lutte féroce engagée, la course aux contenus originaux et aux exclusivités fait rage. Les entreprises se font aussi la guerre pour attirer les meilleurs talents comme nous vous en faisions part récemment avec le créateur de Daredevil.

Pour le public, c’est aussi l’heure du choix. Alors qu’un abonnement à Netflix donnait accès à l’essentiel des séries et films, il devient désormais nécessaire de se tourner vers d’autres plateformes pour visionner tous les programmes intéressants du moment.

Des licences phares difficiles à conserver

Alors que l’avenir s’annonce plus qu’incertain, un sondage vient bousculer encore plus nos certitudes. Selon Morning Consult, 49 % des abonnés de Netflix âgés de 18 à 29 ans ont déclaré qu’ils annuleraient leur souscription si le géant de la diffusion en streaming perdait ses droits de The Office, Friends et des productions Disney. Pour l’ensemble du public interrogé sur la même question : 32 % feraient de même.

Les productions citées dans cette étude ne le sont d’ailleurs pas par hasard si l’on en croit Screenrant. En effet, Netflix a déboursé 100 millions de dollars pour conserver les droits de diffusion de Friends jusqu’en 2020, après quoi la série pourrait bien être rapatriée sur NBC qui va également lancer son service de streaming.

Le problème est exactement le même pour The Office qui est l’œuvre la plus regardée sur Netflix et dont les droits appartiennent également à NBC. Enfin, Disney va logiquement récupérer ses programmes et réservera l’exclusivité de ses productions à sa plateforme Disney +.

L’enjeu est donc de taille pour l’entreprise américaine mais il convient toutefois de relativiser les résultats de cette étude. Ainsi, lors d’une récente enquête 27 % des abonnés interrogés se déclaraient prêt à partir si les prix augmentaient. Or, cela s’est bien produit et le service a gagné 1,74 millions d’abonnés supplémentaires aux États-Unis.

L’avenir n’est donc pas écrit mais ce sondage devrait faire son effet au sein des géants de la production audiovisuelle. Netflix va probablement continuer d’enrichir son catalogue de créations originales pour réduire sa dépendance aux licences de la concurrence.

Voir aussi
Dracula : Netflix dévoile la date de diffusion en images

Profitez bien de vos fêtes de fin d'année, parce que 2020 s'ouvrira sur un bain de sang avec la série "Dracula", co-production entre la BBC et Netflix. La plateforme américaine vient de dévoiler en images la date de sortie de la création de Mark Gatiss et Steven Moffat.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis