ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Au-dessus des nuages sur TF1 : l'histoire bouleversante qui a inspiré le téléfilm avec Alice Taglioni

Au-dessus des nuages sur TF1 : l'histoire bouleversante qui a inspiré le téléfilm avec Alice Taglioni

"Au-dessus des nuages" est un téléfilm diffusé sur TF1. On y retrouve Alice Taglioni dans le rôle de Dorine Bourneton, une jeune femme paraplégique et pilote d'avion. Découvrez l'histoire vraie derrière cette histoire bouleversante.

Au-dessus des nuages : la passion plus forte que le sort

Les chaînes de télé ne sont pas les dernières pour nous concocter des téléfilms sur des sujets parfois durs qui ont toutefois, en arrière-plan, un message d'optimisme. C'était par exemple le cas il y a quelques semaines de France 2 avec T'en fais pas, je suis là, avec Samuel Le Bihan. On y suivait un père dilettante qui se retrouvait à devoir vivre avec un enfant autiste. Ce scénario délicat était né d'une idée originale de l'acteur qui vit cette situation au quotidien puisqu'il est lui-même le paternel d'une jeune fille handicapée.

TF1 s'intéresse aujourd'hui à un autre handicap, physique cette fois-ci, avec Au-dessus des nuages de Jérôme Cornuau.

On y suit le combat de Dorine Bourneton (Alice Taglioni), une jeune femme paraplégique, pour continuer à vivre sa vie de femme du mieux qu'elle le peut. Devenue handicapée à l'âge de 16 ans à la suite d'un accident d'avion, elle ne va jamais baisser les bras pour réaliser son rêve : devenir pilote de voltige aérienne.

au-dessus des nuages

Ce n'est pas la première fois que Jérôme Cornuau travaille avec TF1 puisqu'il était déjà le créateur de la série Le Tueur du lac en 2017 avec Lannick Gautry, Julie de Bona, Julie Depardieu et Claire Borotra. Il emmène ici avec lui Alice Taglioni que l'on a plus l'habitude de croiser au cinéma. Elle était ces dernières années au casting de plusieurs très bons films, notamment Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part et La Dernière folie de Claire Darling. L'actrice est également présente à la télé, comme dans Jamais sans toi, Louna, déjà diffusé sur la même chaîne l'année dernière. Elle prête ici ses traits à une héroïne du réel.

Attirée vers le ciel

TF1 aime en effet s'inspirer d'histoires vraies pour ses téléfilms les plus ambitieux. Après L’Emprise, Après moi le bonheur, Tu vivras ma fille, Ils ont échangé mon enfant ou encore Jacqueline Sauvage, la chaîne privée se penche, dans Au-dessus des nuages, sur un nouveau destin hors du commun.

Dorine Bourneton est en effet, à 16 ans, une jeune fille brillante qui n'a qu'un rêve : devenir pilote d'avion. Elle est d'ailleurs la fille d'un pilote amateur qui lui a transmis sa passion. Pourtant, en 1991, un événement tragique semble contrarier ses nobles ambitions. L'avion de tourisme à bord duquel elle est passagère s'écrase sur le flanc d'une montagne. Elle est la seule survivante du crash, retrouvée après douze heures de recherches. Si sa survie tient du miracle, elle ne sort pas physiquement indemne de cette tragédie. Gravement blessée aux jambes, elle en perd définitivement l’usage.

Dotée d'une force de caractère invraisemblable, elle n'enterre néanmoins pas ses rêves de voler ! Elle analyse alors comment elle peut adapter la conduite des engins volants à sa nouvelle motricité et milite pour la professionnalisation des pilotes handicapés dans l’aviation civile. La pilote n'en oublie pas non plus ses envies de devenir mère et le devient également. Toujours prête à repousser les barrière, elle devient en 2015 la première paraplégique pilote de voltige au monde.

Au-dessus des nuages, Diane Bourneton

Son incroyable histoire, elle l'a racontée au départ dans un livre sorti en 2015 intitulé, comme le téléfilm, Au-dessus des nuages. Véritable légende de l'aviation française et mondiale, la pilote de 46 ans a même une rue à son nom dans la ville de Andrézieux-Bouthéon dans le département de la Loire. Nouvel honneur, c'est un téléfilm qui lui est aujourd'hui consacré.

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.