Ce soir Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E. Ou Le Garçon et la Bête ? Suivez le guide (tv)

Ce soir Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E. Ou Le Garçon et la Bête ? Suivez le guide (tv)

Ce dimanche 26 août est un jour particulier : celui où le film de l'année 2016 selon votre serviteur est diffusé. Le duel entre "Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E." et "Le Garçon et la Bête" n'en sera que plus sanglant.

Et là vous commencez à réfléchir en quelle année sont sortis ces deux films. Mais avant de chercher la réponse sur internet (et ça, même si vous l'avez déjà), il est bon de réaliser aussi un autre fait exceptionnel aujourd'hui : on est dimanche et on ne conseille pas Arte ! Voilà, comme quoi tout arrive et ça vous fera une bonne anecdote à raconter aux collègues à la machine à café demain, puisque évidemment, vous y parlez que de nous et de cet article écrit pas un esprit brillant / dérangé (rayez la mention inutile). On vous comprend, notre maman fait pareil et on est sûr qu'elle est objective parce qu'avec elle on ne parle pas de nous à la troisième personne. N'ayez crainte, il s'agit plus d'une règle d'écriture que d'un signe de folie ou d'égo surdimensionné.

Le match de ce soir opposera donc Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E. et Le Garçon et la Bête, deux inédits pour une fois !

Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E. sur TF1 à 21h

En pleine Guerre froide, un agent de la CIA et un espion du KGB doivent collaborer avec une jeune femme pour arrêter des criminels fabriquant la bombe atomique. En secret, ils ont tout les deux reçu la mission de s'en emparer.

Injustement boudé lors de sa sortie en salles, Agents très spéciaux : code U.N.C.L.E. est un divertissement réussieGuy Ritchie filme avec une énergie folle ce trio hétéroclite. À la limite de la parodie du film d'espionnage, le film se laisse aller à la fantaisie et à l'action avec une générosité folle. C'est un régal au niveau des dialogues, ça fuse dans tous les coins et le trio composé de Henry Cavill, Armie Hammer et Alicia Vikander fait des étincelles. On est emportés par cette décontraction old school. Un plaisir total de la première à la dernière minute.

Le Garçon et la Bête sur 6Ter à 21h

Ren, 9 ans, fugue dans les rues de Tokyo après le décès de sa mère. Il y croise Kumatetsu, un homme-bête venu d'un autre monde à la recherche d'un disciple, condition nécessaire pour prétendre au titre de seigneur du royaume. Les deux vont trouver en l'autre ce qu'ils cherchaient, même s'ils ignoraient encore ce dont il s'agissait.

Ce film est un chef-d’œuvre. Voilà, on pourrait arrêter notre article ici. Que ce soit en terme d'animation ou de récit, Le Garçon et la Bête est d'une beauté sans pareil. Pendant deux heures, on rit de leurs chamailleries, on pleure dès qu'on plonge dans leurs cœurs, on s’extasie devant des combats homériques... Le film est réussi à tous les niveaux et aborde de nombreux thèmes, de l'enfance à l'adolescence en passant par la filiation avec modestie et justesse. On en ressort vidés, émerveillés, heureux... l’apanage du vrai cinéma.

Le résultat du match de ce soir ne fait pas un pli. On aurait conseillé Agents très spéciaux n'importe quel autre jour, mais il a manqué de chance en tombant face à un tel adversaire. On lui souhaite un meilleur sort lors d'une rediffusion.

 

Voir aussi

Tarzan : pourquoi un baiser gay a été coupé au montage ?

Tarzan : pourquoi un baiser gay a été coupé au montage ?

En 2016, le cinéaste David Yates met en scène la 47ème adaptation de « Tarzan » au cinéma. Mais saviez-vous qu'une des séquences du film, qui mettait en scène un baiser homosexuel, a été retirée du montage final ?