Didier sur CStar : cette réplique culte pensée pour Jean-Pierre Bacri bien avant le film

Une comédie culte !

Didier sur CStar : cette réplique culte pensée pour Jean-Pierre Bacri bien avant le film

Dans "Didier", un labrador se transforme en homme, incarné par Alain Chabat. Une comédie qui repose sur son incroyable alchimie avec Jean-Pierre Bacri. Le réalisateur avait son partenaire en tête dès la genèse du projet, pensé à l’origine comme un court-métrage.

Didier : une réincarnation inattendue

Après ses débuts sur Canal+ aux côtés de Les Nuls, puis au cinéma avec La Cité de la peur et Gazon Maudit, Alain Chabat signe son premier long-métrage avec Didier. Un film qu’il écrit, réalise et dont il interprète le rôle-titre. Celui d’un chien, et plus précisément d’un labrador, qui se transforme en humain après avoir été confronté à un étrange rayon bleu.

Une situation compliquée pour son maître provisoire Jean-Pierre Costa, incarné par Jean-Pierre Bacri. Cet agent de football a accepté de garder le chien de son amie journaliste Annabelle (Caroline Cellier). Pour lui, "la seule explication" derrière ce phénomène, "c’est que c’est comme les trucs bouddhistes".

Déjà débordé de problèmes, Jean-Pierre doit désormais se promener avec un homme qui garde les caractéristiques psychologiques et intellectuelles d’un chien. Mais étonnamment, Didier parvient à se fondre dans le décor. Il fait même preuve d'impressionnantes capacités footballistiques. Une aubaine pour Jean-Pierre, qui va pouvoir le mettre à profit lors d’un match extrêmement important contre le PSG.

Didier
Didier © Pathé

Isabelle Gélinas, Lionel Abelanski ainsi que Zinedine Soualem complètent la distribution de Didier, également marqué par les apparitions de Chantal Lauby, Dominique Farrugia ou encore Josiane Balasko. La comédie culte est l’un des plus gros succès de l’année 1997 en France, réunissant 2,9 millions de spectateurs au cinéma. Alain Chabat est par ailleurs récompensé par le César du Meilleur premier film.

Un rôle écrit pour Jean-Pierre Bacri

Didier repose sur un tandem inoubliable. Tandis qu’Alain Chabat dévoile un incroyable talent canin, Jean-Pierre Bacri enchaîne les répliques hilarantes, lâchées avec son inimitable ton laconique et blasé. Interrogé par Première lors de la promotion, le réalisateur et acteur décrit Didier comme "un film de potes". Il assure avoir écrit le rôle de Jean-Pierre pour son ami, qui avait joué l’un des projectionnistes de La Cité de la peur.

Avant que Didier ne prenne la forme d’un long-métrage, Alain Chabat songe à un format plus court. Son acolyte Dominique Farrugia l’encourage alors à aller plus loin. L’auteur d’Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre a déjà en tête l’un des dialogues les plus mémorables, comme il l’explique :

Juste après La Cité de la peur, je voulais faire un court-métrage avec Bacri sur cette idée… Il n’y avait que deux-trois trucs, dont ‘on ne sent pas le cul’, et une petite fin mignonne… Et puis, Farruge m’a dit que je pourrais en faire un vrai film et m’a conseillé de retravailler.

"C’est pas le mec chien"

Au cours d’un entretien réalisé pour Club-Internet en 1997, Alain Chabat révèle que Jean-Pierre Bacri s’est montré réticent vis-à-vis de son jeu de mots favori du film :

Mon préféré dedans, c’est quand Bacri a donc vendu au président du club Didier comme un joueur de foot exceptionnel. Et le président du club est vachement impressionné et dit : ‘Putain dis-donc il instinctif, il est rapide, il est généreux’. Et Bacri dit dans sa barbe : ‘Ouais ouais, c’est pas le mec chien’. Celle-là c’est ma préférée, surtout qu’il n’avait pas du tout envie de la dire parce qu’il se disait : ‘Quand même, c’est gros’.

Alain Chabat a néanmoins réussi à convaincre Jean-Pierre Bacri de placer cette réplique qui colle parfaitement à son jeu. Après Didier, les deux amis se sont notamment retrouvés sur Le Goût des autres et Santa & Cie. Le regretté comédien a aussi donné un coup de main au présentateur du Burger Quiz pour l’écriture d’Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

 

Voir aussi

Harry Potter et la Coupe de feu : que devient Stanislav Ianevski (Viktor Krum) ?

Harry Potter et la Coupe de feu : que devient Stanislav Ianevski (Viktor Krum) ?

Stanislav Ianevski alias Viktor Krum est un personnage phare de "Harry Potter et la Coupe de feu". Près de 16 ans après la sortie du film, qu'est devenu le champion bulgare ?