Ennemi d'État : découvrez ces discrets hommages à Taxi Driver et Conversation secrète

Un film d’action aux références cinéphiles

Ennemi d'État : découvrez ces discrets hommages à Taxi Driver et Conversation secrète

Sorti en 1999, « Ennemi d’État » est l'un des films cultes de Tony Scott. Mais saviez-vous que le long-métrage offrait quelques clins d’œil à des grands réalisateurs comme Francis Ford Coppola et Martin Scorsese ?

Ennemi d’État : du grand Tony Scott

Décédé en 2012, Tony Scott, frère de Ridley Scott, était un cinéaste talentueux. Outre ses films cultes comme Top Gun, Les Prédateurs ou encore True Romance, il a également mis en scène un thriller largement respecté : Ennemi d’État. Sorti en 1999, le long-métrage réunit un casting impressionnant notamment composé de Will Smith, Gene Hackman, Jon Voight, Regina King, Gabriel Byrne ou encore Jack Black. L'histoire raconte comment Robert Clayton Dean (Will Smith), brillant avocat, se lance dans une affaire qui le dépasse. Un de ses amis d'enfance qu'il rencontre par hasard lui remet une preuve qui affirme que Thomas Reynolds, le directeur de la NSA, est coupable d'un crime odieux. Ce dernier va alors lancer toute la NSA aux trousses de Robert Dean pour récupérer la dite preuve.

Robert Clayton Dean (Will Smith) - Ennemi d'Etat
Robert Clayton Dean (Will Smith) - Ennemi d'état ©Touchstone Pictures / Jerry Bruckheimer Films

Coté box-office, Ennemi d’État s'est avéré être un succès puisque pour un budget de 90 millions de dollars, il a rapporté plus de 250 millions de dollars. Pendant un temps, la chaîne ABC a voulu faire une suite du film de Tony Scott sous forme de série télévisée. Mais le projet n'a jamais abouti.

Ces hommages discrets à de grands films

Évidemment, Ennemi d’État est surtout une réussite pour son casting imposant. Pourtant, il n'a pas été aisé de convaincre Gene Hackman. Ce dernier, proche d'une retraite prise en 2004, ne voulait plus vraiment apparaître à l'écran. Le comédien a refusé plusieurs fois le rôle dans Ennemi d’État. Mais Tony Scott n'a rien lâché et a fini par le persuader. Une aubaine pour Will Smith qui n'a accepté le film qu'à une seule condition : pouvoir tourner avec Gene Hackman.

Ennemi d'Etat
Ennemi d'état ©Touchstone Pictures / Jerry Bruckheimer Films

Tony Scott, en grand fan de cinéma, n'a pas hésité à rendre hommage à quelques chefs-d’œuvres du septième art. Au vu du sujet de son film, c'est donc logique que le réalisateur offre un hommage à Conversation secrète de Francis Ford Coppola. Sorti en 1974, le long-métrage mettait déjà en scène Gene Hackman dans le rôle d'un spécialiste des écoutes. Mais le clin d’œil ne s'arrête pas là puisque Tony Scott rejoue une scène du film de Coppola, quand le personnage de Will Smith et sa femme sont espionnés sur une place publique.

Enfin, Ennemi d’État propose également un easter egg en référence à Taxi Driver. En effet, le chauffeur de taxi incarné par Gabriel Byrne dans Ennemi d’état est habillé de la même manière que Travis Bickle dans le film de Martin Scorsese. Sorti en 1976, Taxi Driver est l'un des films les plus emblématiques du cinéaste, et a offert à Robert De Niro une notoriété internationale.

 

Voir aussi

Grégoire Ludig et David Marsais (Palmashow) :

Grégoire Ludig et David Marsais (Palmashow) : "Mandibules c'est absurde mais ça a une logique"

À l'occasion de la sortie de "Mandibules", le nouveau film de Quentin Dupieux, nous avons rencontré Grégoire Ludig et David Marsais, duo comique du Palmashow. Dans le film, ils interprètent Manu et Jean-Gab qui apprivoisent une mouche géante. Des personnages "simplets" jouissifs à interpréter.