ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Frantz : pourquoi le film de François Ozon est-il en noir et blanc ?

Question pratique

Frantz : pourquoi le film de François Ozon est-il en noir et blanc ?

"Frantz", le drame poignant de François Ozon porté par Pierre Niney et Paula Beer, a été quasi intégralement tourné en noir et blanc. Un fait assez rare aujourd'hui et qui a tendance à ne pas rassurer les producteurs. On vous explique ci-dessous les raisons de ce choix audacieux du réalisateur français.

Frantz : un point sur l'intrigue

Frantz, long-métrage de François Ozon, cinéaste prolifique et fréquemment nommé aux César, plonge le spectateur dans une période sombre de l'Histoire. Celle du film commence au lendemain de la Première Guerre mondiale, dans une petite ville allemande. Là, Anna visite tous les jours la sépulture de son fiancé, Frantz, tombé au combat sur le sol français.

Seulement, la vie de la jeune femme se trouve un beau jour totalement bousculée. Cette dernière découvre en effet Adrien, tout droit venu de France, occupé à se recueillir sur la tombe de son bien-aimé, qu'il a connu. La présence de cet étranger ne va pas tarder à provoquer des sentiments contradictoires dans la ville, mais aussi aussi dans le cœur d'Anna...

Frantz
Frantz ©X-Verleih

Frantz connaît un large succès dans les salles obscures. Les critiques plébiscitent le long-métrage qui recueille pas moins de onze nominations à la cérémonie des César. L'année de sa sortie, il est aussi en lice pour le convoité Lion d'or à la Mostra de Venise.

Un duo habité

Dans le rôle principal de Frantz, on retrouve Pierre Niney, ancien pensionnaire de la Comédie-Française. Désormais très demandé, il a notamment tourné dans Yves Saint-Laurent et La Promesse de l'aube, dans lequel il prête ses traits au célèbre auteur Romain Gary.

Face à lui, Paula Beer, comédienne allemande révélée quand elle était à peine adolescente, incarne la tourmentée Anna. Déchirée entre le fantôme omniprésent de feu son fiancé et le mystérieux nouveau venu qui la trouble plus que de raison, la talentueuse actrice livre une performance nuancée et émouvante. Elle a récemment joué dans Le Chant du Loup et, après une première saison plébiscitée, s'illustre de nouveau dans la seconde salve d'épisodes de la série allemande Bad Banks, disponible sur Netflix.

Le choix de la raison

Fait surprenant de nos jours, Frantz est tourné en noir et blanc. Mais pourquoi ? L'explication est principalement économique. En effet, le budget quelque peu restreint du long-métrage ne permettait nullement de reconstituer des décors aussi réalistes que souhaités en couleur. Pour parer à ce problème, François Ozon a donc décidé de filmer en noir et blanc !

Frantz
Frantz ©X-Verleih

Attention, la solution trouvée par le réalisateur a fait grincer des dents aux producteurs du film. Comme on l'a évoqué plus tôt, ce choix demeure très rare de nos jours. Ces derniers devaient donc craindre qu'un tel parti-pris ne rebute le public, chose qui, fort heureusement, ne se produisit pas. D'autant qu'Ozon, en bon amoureux de la couleur, a tout de même laissé quelques touches chamarrées se glisser au fil de Frantz. Au Journal du Dimanche, le cinéaste épris de la patrie de Goethe, confie avoir voulu créer un "noir et blanc moderne". Il explique en outre que la couleur apparaît à des instants bien spécifiques et calculés de son long-métrage.

La couleur surgit dans les rares moments où les personnages reprennent goût à la vie, comme si le sang venait à nouveau irriguer leurs veines.

 

Voir aussi

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Grand film de René Clément, "Jeux interdits" révéla Brigitte Fossey alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sur le tournage, ce n'était pas toujours facile de lui faire exprimer certaines émotions. Pour la scène finale, le réalisateur opta pour une méthode qui aurait pu la traumatiser.