Il faut sauver le soldat Ryan sur France 3 : comment Matt Damon a-t-il décroché le rôle ?

Steven Spielberg ne s'attendait pas à ça

Il faut sauver le soldat Ryan sur France 3 : comment Matt Damon a-t-il décroché le rôle ?

En 1997, Steven Spielberg prépare "Il faut sauver le soldat Ryan" et cherche un jeune acteur peu connu, voire anonyme, pour le rôle de James Francis Ryan. Il rencontre ainsi Matt Damon, aspirant scénariste et acteur, alors en répétition pour "Will Hunting".

Il faut sauver le soldat Ryan : un miracle de cinéma

Comme chaque début de mois de juin depuis 1944, le monde repense à l'opération Overlord, le débarquement des forces alliées sur les côtes normandes le 6 juin 1944 pour combattre les forces allemandes sur le front Ouest et s'ouvrir la route vers Berlin. Une opération militaire parmi les plus connues de la Seconde Guerre mondiale, qui a été maintes fois racontée au cinéma. Parmi les films relatant cette opération militaire historique, Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg fait partie des plus réussis et des plus célébrés. Avec sa séquence d'introduction magistrale sur les plages d'Omaha Beach, son histoire d'héroïsme fraternel, son rythme implacable et sa mise en scène experte, ce film est celui de tous les superlatifs possibles.

Une histoire de casting

L'histoire de ces huit rangers de l'US Army, chargés de sauver le soldat James Francis Ryan, seul survivant d'une fratrie de quatre tombés au combat, est sublimée par les acteurs qui forment cette équipe. Un casting idéal autour de la star Tom Hanks, composé de Tom Sizemore et d'une jeune génération de grands talents. Leurs camarades se nomment Edward Burns, Giovanni Ribisi, Barry Pepper, Jeremy Davies, Vin Diesel et Adam Goldberg. Ensemble, ils ont pour mission de retrouver Ryan, incarné par Matt Damon.

Il faut sauver le soldat ryan
Il faut sauver le soldat Ryan ©Paramount Pictures

En 1997, année du tournage d'Il faut sauver le soldat Ryan, Steven Spielberg est déjà "le roi du divertissement", ayant enchaîné depuis les années 70 les succès critiques et populaires. La composition d'un casting n'est pas un souci pour lui qui sait aussi bien diriger les grandes stars que les novices. Pour Il faut sauver le soldat Ryan, film très ambitieux et qui assume son intention de perfection, le réalisateur de Les Dents de la mer et de Jurassic Park va choisir des acteurs au tout début de leur carrière et à peine connus.

Matt Damon peut remercier Robin Williams

Avant de devenir un des leading men d'Hollywood, Matt Damon se révèle de manière éclatante dans Will Hunting, sorti en France en mars 1998. Il incarne ce personnage inoubliable face à Robin Williams, mis en scène par Gus Van Sant sur un scénario écrit par Ben Affleck et lui-mêmeQuelques mois plus tard, il incarne donc le "petit" rôle de James Francis Ryan dans le film de Spielberg. Comment a-t-il été choisi ?

En 1997, alors que Steven Spielberg termine Amistad à Boston, se déroulent non loin des répétitions pour Will Hunting. C'est Robin Williams, qui joue le psychanalyste Sean Maguire face et aux côtés de Matt Damon, qui présente et recommande donc en direct à Steven Spielberg le jeune acteur. Deux semaines plus tard, Matt Damon est contacté par le grand réalisateur pour incarner le personnage. Dans une interview de Spielberg réalisée par Robert Ebert en 1998, le cinéaste raconte :

Robin Williams nous a présentés. Je trouvais qu'il avait le vrai look de l'américain moyen, et qu'il était aussi un très bon acteur. Qui pouvait se douter qu'il exploserait, deviendrait une grande star en un instant et gagnerait l'Oscar du meilleur scénario ? Et qu'il ne serait pas l'acteur anonyme que j'avais en tête ? Mais il était le personnage.

Il faut sauver le soldat Ryan
Il faut sauver le soldat Ryan ©Paramount Pictures

De quasi anonyme à superstar

Magie du cinéma, ironie heureuse, l'acteur anonyme que rencontre Steven Spielberg au printemps 1997 est devenu une immense star quand sort Il faut sauver le soldat Ryan en juillet 1998 aux États-Unis, grâce à Will Hunting sorti lui en décembre 1997. Parfait dans son rôle, comme tout le reste du casting, Matt Damon a reçu un traitement particulier pour sa préparation. Alors que tous les autres acteurs participaient ensemble à un boot camp militaire pour découvrir la vie de soldats et développer l'esprit de groupe, lui s'est entraîné à part. Le but ? Que lors de leur rencontre dans la dernière partie du film la tension soit la plus réaliste possible.

Un petit rôle donc, alors qu'il est l'objectif de la mission du film. Mais il y livre une performance très réussie qui contrebalance parfaitement son rôle de génie des mathématiques et jeune homme sensible dans Will Hunting. Deux registres très différents qui disent la même année tout le talent de l'acteur, scénariste et producteur Matt Damon.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.