Ils étaient 10 sur M6 : le tournage de la série fut mouvementé

Une malédiction ?

Ils étaient 10 sur M6 : le tournage de la série fut mouvementé

La nouvelle série de Pascal Laugier "Ils étaient 10", inspirée librement du roman d'Agatha Christie arrive ce mardi 17 août sur M6. Tourné majoritairement en Guadeloupe, le tournage n'a pas toujours été facile. On vous en dit plus sur les coulisses de la série. 

Ils étaient 10 : que d'aventures !

La toute nouvelle mini-série Ils étaient 10 est inspirée du célèbre roman d'Agatha Christie Dix Petits Nègres. La réalisation est signée Pascal Laugier, et la série verra le jour ce mardi 17 août sur M6. L'intrigue est transposée de nos jours et se déroule sur une île en apparence paradisiaque. Les différents protagonistes, cinq femmes et cinq hommes, sont invités dans un hôtel de luxe. Très vite, ils vont s'apercevoir qu'ils sont seuls, livrés à eux-mêmes, sans aucun moyen de transport ni de communication.

Ce scénario catastrophe alterne entre scène de survie et d'angoisse avec différents flashbacks sur la vie des personnages. Au casting on retrouve Manon Azem, Guillaume de TonquédecSamuel Le BihanRomane Bohringer,  Matilda LutzPierre Perrier, et Samy Seghir, entre autres. Ces derniers ont vécu une expérience unique dans les Caraïbes pendant ces trois mois de tournage. Une grande partie des scènes se déroule en Guadeloupe, dans des paysages sublimes et une nature hostile qui ont donné du fil à retordre aux comédiens.

Une île paradisiaque ou presque

Quasiment 24 heures sur 24 ensemble, les comédiens dormaient dans le même hôtel et dînaient tous les soirs ensemble. Le tournage de Ils étaient 10 les a rapprochés. Romane Bohringer explique qu'elle avait l'impression de faire partie d'une troupe de théâtre. Une expérience agréable pour tout le monde. Samuel le Bihan, lui, garde au moins un mauvais souvenir du tournage. Il s'explique dans les colonnes de Le Bien public :

J'ai une scène dans laquelle je reste allongé sur la plage. Je me suis fait bouffer par des puces de sable. J'avais des boutons partout, jusqu'aux cheveux, j'en étais encore couvert en rentrant en métropole.

Ils étaient dix
Ils étaient dix ©Escazal Films

Une malédiction ?

Samuel le Bihan n'est pas le seul a avoir eu des ennuis, puisque Patrick Mille aussi a eu quelques problèmes dermatologiques. En effet, son personnage portait des tresses, ce qui lui a valu des heures de préparation au coin coiffure et maquillage. Il explique que cette coiffure était vraiment contraignante, au point de l'empêcher de dormir. Il a dû jongler entre démangeaisons et chutes des tresses.

Ils étaient dix
Ils étaient dix ©Escazal Films

Ce n'est pas tout, le comédien qui devait incarner l'amoureux de Nina, s'est blessé au visage, la veille, en glissant sur un rocher. L'équipe a immédiatement fait appel à un autre acteur de métropole et ils ont dû réécrire le personnage. La comédienne Manon Azem, quant à elle, a failli rester coincée dans une baignoire pour l'une des scènes de la série. Elle évoque même une "malédiction".

Je pense qu’il y en avait vraiment une (malédiction). On a compté qu’il y avait dix personnes à qui il est arrivé quelque chose de grave sur le tournage.

Ou quand la fiction commence à rejoindre la réalité...

 

Voir aussi

American Horror Story : une star pourrait quitter la série après la saison 10

American Horror Story : une star pourrait quitter la série après la saison 10

La saison 10 de "American Horror Story" pourrait marquer la fin d'une ère dans l'histoire dans la série. Malgré un prolongement de trois saisons, une des stars du programme jette un doute sur son avenir et avoue qu'elle pourrait quitter le navire.