Juste la fin du monde sur Arte : Vincent Cassel a remplacé un grand acteur au casting

Un changement de dernière minute

Juste la fin du monde sur Arte : Vincent Cassel a remplacé un grand acteur au casting

En 2016, le cinéaste Xavier Dolan signe « Juste la fin du monde ». Le long-métrage réunit un casting impressionnant. Mais saviez-vous qu'initialement Vincent Cassel ne devait pas apparaître dans le film ?

Juste la fin du monde : Xavier Dolan à l'assaut du cinéma français

Après son triomphe avec Mommy, le réalisateur canadien Xavier Dolan change de registre et décide de tourner avec un casting 100% français. En 2016, il se lance dans la mise en scène de Juste la fin du monde. L’histoire raconte comment, après 12 ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Ces retrouvailles dans le cercle familial sont portées par les rancœurs, les doutes et les regrets.

Antoine (Vincent Cassel) - Juste la fin du monde
Antoine (Vincent Cassel) - Juste la fin du monde ©Sons of Manual / MK2 Productions

L’intérêt premier de ce nouvel opus de Xavier Dolan réside surtout dans son casting impressionnant. Le talentueux réalisateur a pioché dans le cinéma français pour constituer sa distribution. Apparaissent ainsi à l’écran des comédiens talentueux comme Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Marion Cotillard. Pour autant, malgré ce casting quatre étoiles, Juste la fin du monde reçoit un accueil critique beaucoup moins positif que ses précédents films. Et ce malgré une série de récompenses aux Césars : Meilleure réalisation, Meilleur acteur pour Gaspard Ulliel et Meilleur montage.

Quand Vincent Cassel remplace un autre grand acteur

Par ailleurs, Juste la fin du monde est une adaptation d’une pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce. Ce dernier, décédé en 1995, était un célèbre metteur en scène. Il demeure, encore aujourd’hui, l’un des plus joués en France. Ses textes sont régulièrement traduits dans plus de vingt langues différentes. Une partie de son œuvre est autobiographique et met en scène un double de l’auteur. L'écrivain traite majoritairement de la famille, des origines, des adieux et des retours. C’est le cas par exemples de pièces comme Retour à la citadelle, Le Pays lointain et donc Juste la fin du monde, qu'il a écrite en 1990.

Si Vincent Cassel offre une prestation remarquable devant la caméra de Xavier Dolan, il n’était initialement pas prévu au casting. En effet, il a été appelé à la dernière minute par le cinéaste pour remplacer son premier choix. Le rôle d’Antoine devait revenir à un autre grand acteur du cinéma français : Reda Kateb. Ce dernier a finalement renoncé à tourner dans Juste la fin du monde pour rejoindre le casting d’un autre film : Les Beaux jours d’Aranjuez du grand Win Wenders. Il faut dire qu’entre Xavier Dolan et Win Wenders, le choix est assez cornélien.

Adel Chibane (Reda Kateb) - En Thérapie
Adel Chibane (Reda Kateb) - En Thérapie ©Les Films du Poisson

Quant à Vincent Cassel, il a accepté sans hésiter de remplacer Reda Kateb. L'urgence du projet, le casting qu'il admirait sans retenue et le fait de travailler sous la direction de Dolan, lui ont donné envie de faire partie de l'aventure. Depuis, Reda Kateb et Vincent Cassel se sont retrouvés tous les deux devant les caméras de Olivier Nakache et Eric Toledano pour Hors Normes.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.