ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Justice League : ces changements apportés par Joss Whedon

Le bouleversement de Justice League

Justice League : ces changements apportés par Joss Whedon

Ce n'est maintenant plus un secret, surtout depuis la sortie de « Zack Snyder's Justice League ». Joss Whedon a remplacé Zack Snyder pour terminer le tournage de « Justice League » en 2017. Mais concrètement, qu'est-ce que ça a changé ?

Justice League : le départ de Zack Snyder

C'est une histoire qui a fait le tour du monde. En 2017, Zack Snyder était en train de s'occuper de la réalisation de Justice League, son troisième film au sein du DC Extended Universe (DCEU), après Man of Steel et Batman V Superman. Malheureusement sa fille se suicide en mars 2017. Un décès dramatique pour la famille Snyder. Évidemment, ce dernier a abandonné le tournage de Justice League pour être auprès de ses proches, laissant Joss Whedon, le réalisateur des deux premiers Avengers, boucler le tournage de la réunion super-héroïque DC. Le cinéaste appelé à la rescousse a été chargé de superviser la post-production du long-métrage et de tourner quelques scènes supplémentaires.

Justice League
Justice League ©Warner Bros Studios

Ainsi, Joss Whedon s'est donc occupé des reshoots de Justice League. Le cinéaste a finalement été crédité comme scénariste sur le film, aux côtés de Chris Terrio. Pourtant, Joss Whedon a eu un rôle bien plus important que celui de scénariste. Il a notamment supervisé le montage, et a été l'auteur des nombreuses scènes additionnelles. Au total, son implication a engendré plus de 25 millions de dollars de budget supplémentaires.

À quoi ont servi ces reshoots ?

On sait aujourd'hui que Zack Snyder avait terminé le tournage avant d'abandonner le projet. Pourtant, Joss Whedon a décidé de tourner des scènes supplémentaires. Dans un entretien donné à IGN, le comédien Joe Morton, qui incarne le père de Cyborg dans Justice League, a donné quelques éléments de justification concernant ces reshoots. Il ne s'agissait visiblement pas de retravailler l'histoire, mais seulement le ton du film :

Je sais que pour Ray Fisher, le jeune homme qui joue Victor, des ajustements visaient à rectifier le ton du personnage. Ce que j’ai entendu dire, c’est que le studio avait besoin d’alléger un peu le film d’une manière ou d’une autre, parce qu’il était trop sombre.

Justice League
Justice League ©Warner Bros Studios

Joss Whedon a donc voulu rendre Justice League plus drôle et moins sombre, à la manière de la recette Marvel Studios. Un choix en total désaccord avec le prisme sérieux choisi par Zack Snyder. Joss Whedon a également modifié la scène post-générique de Justice League. Dans celle-ci, Deathstroke rencontre Lex Luthor. Initialement (et c'est de nouveau le cas dans la Zack Snyder's Justice League), les deux super-vilains parlent de Batman. Zack Snyder se servait de cette scène pour offrir un teasing à la première version de The BatmanJoe Manganiello devait reprendre le rôle du mercenaire. Dans une récente interview accordée à Yahoo, le comédien a révélé que :

Avec Joss Whedon on a retourné tous les dialogues de Jesse Eisenberg pour teaser Justice League 2, qui aurait dû être centré autour de l'Injustice League. Mais tous ces dialogues étaient à l'origine autour de Batman qu'ils ont modifié par des répliques comme "Ne devrions-nous pas avoir notre propre ligue ?".

Justice League
Justice League ©Warner Bros Studios

Finalement, dans cette histoire, seul Ben Affleck a aimé travailler avec Joss Whedon. L'acteur a en effet confié à Entertainment Weekly son enthousiasme pour avoir travaillé avec le remplaçant de Zack Snyder :

C'est très agréable de travailler avec DC. Ils ont atteint leur rythme de croisière et ils soignent leur travail. Cela commence vraiment à fonctionner. Zack Snyder a été touché par une tragédie familiale et il a dû se retirer du film, ce qui est horrible. Mais nous n'aurions pas pu lui trouver de meilleur remplaçant que Joss. Nous avons eu beaucoup de chance qu'il accepte de nous rejoindre. Cela donne au film une intéressante combinaison de deux cinéastes, chacun possédant sa propre vision. C'est la première fois dans ma carrière que je suis confronté à une telle situation. J'avoue avoir adoré travailler avec Zack mais il y a des choses que j'ai également aimé faire avec Joss.

 

Voir aussi

Garden State sur Disney+ : pourquoi le film a embarrassé Natalie Portman ?

Garden State sur Disney+ : pourquoi le film a embarrassé Natalie Portman ?

Révélé par la série "Scrubs", Zach Braff sort en 2004 son premier film : "Garden State". Le long-métrage a remporté un succès critique inattendu, au point de devenir culte au fil des années. Partageant l'affiche avec l'acteur-réalisateur à l'époque, Natalie Portman est revenue quelques années plus tard sur le film. Avec des mots très surprenants.