ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Flic de Belleville, sur TF1 : pour les besoins du film, Omar Sy a appris le kung-fu

Un buddy movie à la française !

Le Flic de Belleville, sur TF1 : pour les besoins du film, Omar Sy a appris le kung-fu

Bien avant Lupin, Omar Sy tenait déjà des rôles musclés. Ainsi, après un rôle de gardien de la paix dans Dans l'autre côté du Periph, un passage en Bishop chez X-Men : Days of Future Past et d'autres interprétations tout en action chez Inferno et Jurassic World, le voilà de nouveau policier dans Le Flic de Belleville. Un rôle pour lequel il s'est donné à fond...

Le Flic de Belleville : ce buddy movie à la française

En 2011, le réalisateur Rachid Bouchareb (Indigènes) décide de lancer une trilogie atypique avec des films qui traiteront du lien entre les États-Unis et le monde arabo-musulman. Le premier de ces  trois films devait justement être Le Flic de Belleville. Toutefois, le casting était bien différent puisqu'on devait y voir  Jamel Debbouze et Queen Latifah en tête d'affiche. Finalement, le premier volet de cette trilogie sera le téléfilm Just Like a Woman, road movie porté par Sienna Miller et Golshifteh Farahani en 2012. Deux ans plus tard, Bouchareb sort La Voie de l'ennemi, avec Forest Whitaker, Harvey Keitel et Luis Guzman. Ce n'est donc qu'en 2018 qu'il livre le troisième volet de sa trilogie, avec Omar Sy et Luis Guzman (qui collabore pour la seconde fois avec le réalisateur).

Alors que les deux premiers volets de cette trilogie étaient plus dramatiques, le metteur en scène franco-algérien décide de rendre ce troisième volet plus comique. Surtout, il choisit de prendre pour référence ces comédies policières américaines qui ont marqué les années 80 tels que Le Flic de Beverly Hills (d'où le titre du film) mais également des buddy movies comme 48 heures (Larry Gross, scénariste du film collabore d'ailleurs avec Bouchareb dans Le Flic de Belleville) ou bien encore L'Arme fatale. Il apporte même une touche française de buddy movie en ajoutant dans ses références L'Emmerdeur.

Pour rappel, La comédie de Bouchareb suit Sébastien Bouchard, dit "Baaba" qui est flic à Belleville, quartier dans lequel il a grandi et qu'il n'a jamais quitté depuis. Un soir, son ami d'enfance est assassiné sous ses yeux. Ce dernier était un officier de liaison auprès du Consulat de France à Miami, et enquêtait sur une affaire de trafic de stupéfiants. Bien décidé à lui rendre justice, Baaba va partir à Miami, à la recherche de son assassin. Sur place, il devra s'associer tant bien que mal avec le flic local Ricardo Garcia, qui enquête également sur cette affaire.

Je connais le kung-fu

Au début du film, on peut voir Baaba Keïta en venir aux mains avec des assaillants, en pleine célébration du Nouvel An Chinois à Belleville. Pour ce rôle, Omar Sy a confié au micro de Télé Loisirs qu'il avait pris des cours d'arts martiaux pour être plus crédible à l'écran :

Comme le veut le genre, il y a de la castagne, et c'est ça qu'on aime aussi. Il fallait se préparer un petit peu. C'est du wing chun, une forme de kung-fu inventée pour les femmes. Pour les gamers, c'est le kung-fu de Chun-Li dans les jeux vidéo Street Fighter.

Le rapport à cet art martial, ainsi que son utilisation dans le quartier de Belleville, peuvent, en outre, faire penser à une autre saga très célèbre du genre du buddy movie : Rush Hour, avec Jackie Chan et Chris Tucker. Omar Sy ne s'est d'ailleurs pas caché pour dire que Le Flic de Belleville était une manière de rendre hommage à ces comédies d'action qui ont marqué sa jeunesse. Ainsi, dans une autre interview, il avait annoncé :

L'idée avec ce film c'était d'y aller à fond. D'ailleurs, on ne s'est pas caché avec le titre. On voulait faire des clins d’œil à tous ces films qu'on aimait bien, et qu'on ne voit plus trop.

Le Flic de Belleville
Baaba Keita (Omar Sy) - Le Flic de Belleville ©TF1 Films Productions

En effet, le film est lui-même un concert de clins d'oeil : la ville de Miami dans laquelle la saga Bad Boys et la série Miami Vice ont été tournés, la chemise de Baaba qui rappelle Magnum etc...

 

Voir aussi

L'Âge de glace 2 sur 6ter : découvrez l'évolution de l'animation

L'Âge de glace 2 sur 6ter : découvrez l'évolution de l'animation

Après le succès du premier film, le studio Blue Sky a développé « L'Âge de glace 2 ». Une suite qui a demandé beaucoup plus de travail et qui a utilisé une technologie améliorée par rapport au premier opus.