Les aventures de Spirou et Fantasio sur France 2 : comment le film a donné vie à Spip ?

Pas facile de dresser un écureuil !

Les aventures de Spirou et Fantasio sur France 2 : comment le film a donné vie à Spip ?

Depuis de nombreuses années, le cinéma français adapte régulièrement les plus célèbres bandes-dessinées de la scène franco-belge. Il n’est donc pas surprenant qu’en 2018, on puisse retrouver dans les salles un film tel que « Les aventures de Spirou et Fantasio ». Au sein du long-métrage, tous les fidèles personnages de la BD sont présents : Spirou bien sûr, Fantasio…mais également Spip, le fidèle compagnon écureuil du héros. Pour que ce dernier soit présent à l’écran, les choses ont été néanmoins ardues.

Spirou ! Héros dans l'âme

Le 21 avril 1938, l’éditeur Jean Dupuis fonde le périodique Spirou. Au sein de cette révue, apparaissent des BD légendaires telles que Lucky Luke, Boule et Bill, Les Schtroumpfs, Les Tuniques Bleues ou bien encore…Spirou et Fantasio. Œuvre qui porte le même nom que son périodique, elle met en scène deux reporters avides d’aventures et qui parcourent le monde. Passée entre les mains de nombreux auteurs au cours des décennies, Spirou et Fantasio est également responsable de la création de certains spin-off tout aussi célèbres qu’elle, comme Gaston et Marsupilami.

En 2013, les producteurs Marc Missonnier et Olivier Delbosc décident d’adapter la BD sur grand écran. Pour cela, ils font appel à un spécialiste des films comiques pour le réaliser : Alexandre Coffre (Une pure affaire, Eyjafjallajökull et Le Père Noël). Quant au scénario, il est écrit par Juliette Sales et Fabien Suarez qui se sont fait connaître pour avoir travaillé sur une autre adaptation d’une œuvre littéraire : Belle et Sébastien.

Les aventures de Spirou et Fantasio
Les aventures de Spirou et Fantasio ©Sony Pictures Entertainment

En ce qui concerne le casting, il est très fourni puisqu’on y retrouve Thomas Solivérès, Alex Lutz, Christian Clavier, Ramzy Bedia, Geraldine Nakache, Charlotte Gabris ou bien encore Vincent Desagnat.

Spip sous effets spéciaux

Cette adaptation ciné ne pouvait se faire sans Spip, l’écureuil apprivoisé de Spirou. En effet, il est à son héros ce qu’est Milou pour Tintin, ou bien encore Idéfix pour Astérix et Obélix. Toutefois, comment mettre à l'écran un animal aussi vif, ingénieux, et qui dispose même de la capacité de parler dans la BD ? Alors que l’écureuil aurait pu être créé numériquement, Alexandre Coffre fait le choix de faire appel à de vrais rongeurs pour incarner le personnage. Ainsi, le réalisateur s’attache les services d’une dresseuse spécialisée qui éduque trois écureuils, afin que ces derniers puissent jouer plus efficacement Spip.

Toutefois, si les écureuils posés sur l’épaule de Spirou sont vrais, le cinéaste a dû « tricher » un peu plus lorsqu’il a fallu qu’ils entrent en action. Durant son entretien avec Allociné, Coffre a donc signalé que quelques effets spéciaux ont été utiles :

En 3D, les possibilités sont infinies mais on ne peut jamais réellement rendre compte des facultés d’un véritable animal… Alors il y a un peu d’effets spéciaux d’écureuil dans le film, parce que c’est une bestiole sauvage qui ne peut pas faire tout et n’importe quoi.

 

Voir aussi

Jacky au royaume des filles sur TFX : Riad Sattouf s’est inspiré de Cendrillon et de son vécu

Jacky au royaume des filles sur TFX : Riad Sattouf s’est inspiré de Cendrillon et de son vécu

Dans "Jacky au royaume des filles", Vincent Lacoste rêve d'épouser la future dictatrice de son pays, incarnée par Charlotte Gainsbourg. Une dystopie où les rôles sont inversés signée Riad Sattouf, qui s’est inspiré de plusieurs références mais aussi de souvenirs pour créer cet univers.