Les Aventures de Tintin Le Secret de La Licorne sur TF1 Séries Films : le film ne devait pas être en animation

Merci Peter Jackson !

Les Aventures de Tintin Le Secret de La Licorne sur TF1 Séries Films : le film ne devait pas être en animation

La rencontre entre Tintin et Steven Spielberg devait se faire depuis longtemps, mais il a fallu attendre 2011 pour que le résultat soit enfin visible sur les écrans. À l'origine, le metteur en scène avait privilégié une approche en prises de vue réelles. Un de ses homologues lui a fait changer d'avis.

Le Secret de la Licorne : une adaptation de Tintin digne de ce nom

Steven Spielberg est un admirateur de longue date du travail d'Hergé avec Tintin. Dans les années 90, déjà, il comptait se pencher sur une adaptation au cinéma. Malgré son achat des droits, le grand metteur en scène américain ne s'est pas attelé à la tâche. Il s'est plutôt focalisé sur un autre aventurier, Indiana Jones. Éloigné de Tintin pendant un mois, Spielberg s'y réintéresse finalement quand viennent les années 2000. Après un nouveau temps d'attente durant lequel on a pu croire que rien n'allait se faire de nouveau, c'est en 2007 que le projet est enfin annoncé, avec le réalisateur à sa tête. L'objectif revendiqué est même de composer une trilogie.

Le 26 octobre 2011 sort enfin dans les salles françaises Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne. Une adaptation qui puise son inspiration dans plusieurs albums du personnage. Tout débute quand le héros achète dans une brocante la maquette d'un bateau, La Licorne. À la suite de ça, un enchaînement d'événements va le pousser à arpenter le monde pour trouver un secret caché, tout en affrontant des ennemis qui veulent aussi mettre la main dessus. Le film parvient avec brio à retranscrire l'esprit de la bande dessinée grâce à une animation qui permet à Steven Spielberg de s'éclater.

Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne
Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne ©Sony Pictures Releasing France

Quand Peter Jackson influence Steven Spielberg

Pourtant, son envie, à l'origine, était de s'orienter vers une approche en prises de vue réelles. Celle-ci aurait pu être intéressante et s'inscrire dans la lignée des Indiana Jones, mais elle demande par conséquent plus de moyens financiers. Le principal concerné s'est même rapproché de Peter Jackson pour que sa société d'effets spéciaux, Weta Digital, soit de la partie. C'est l'auteur de l'adaptation du Seigneur des anneaux au cinéma qui a convaincu son compère de se tourner vers l'animation. Il était persuadé qu'elle était mieux adaptée pour restituer l'essence de Tintin.

Ce n'est pas n'importe quelle technique qui a été utilisée mais la motion capture. La même qui a servi pour donner vie à Gollum ou à King Kong. Elle consiste à capter les mouvements et expressions des acteurs pour les retranscrire ensuite en animation, donnant ainsi une impression de réalisme plus accrue. C'est ainsi que Jamie Bell a été choisi pour incarner Tintin. Par ailleurs, l'empereur de la motion capture, Andy Serkis, a aussi été impliqué, en campant l'inénarrable Haddock.

 

Voir aussi

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Cameron Diaz et Tom Cruise sont poursuivis aux quatre coins du monde dans "Night and Day". Un film qui marque le retour de l’acteur au cinéma d’action en 2010, et pour lequel il a tenu à se faire plaisir.