Nicky Larson et le parfum de Cupidon sur M6 : Philippe Lacheau a convaincu le créateur du manga original

Ça n'était pas une mince affaire !

Nicky Larson et le parfum de Cupidon sur M6 : Philippe Lacheau a convaincu le créateur du manga original

Après avoir connu le succès avec des films comme « Babysitting » ou bien encore « Alibi.com », Philippe Lacheau entame un projet bien plus périlleux en 2017 : adapter le manga "City Hunter", plus connu chez nous sous le nom « Nicky Larson ». Toutefois, avant même de convaincre les fans du bien-fondé de ce projet, il a fallu convaincre le créateur du manga Tsukasa Hojo de céder les droits d’auteur du film. Et ce ne fut pas une mince affaire.

Nicky Larson, Nicky Larson

Philippe Lacheau et sa bande (Élodie Fontan, Tarek Boudali, Reem Kherici et Julien Arruti) font clairement partie des geeks "première génération". En effet, les précédents films du réalisateur étaient déjà marqués par des références très 80-90's. Cependant, avec Nicky Larson et le parfum de Cupidon en 2019, Lacheau entend aller beaucoup plus loin que ce qu’il a fait auparavant.

Initialement, Nicky Larson est un manga baptisé City Hunter au Japon. Il suit les aventures d'un détective privé très efficace, mais particulièrement obsédé par la gent féminine. Mélangeant comédie potache et film noir américain, le manga écrit par Tsukasa Hojo connaît une adaptation animée qui débarque en France en 1990 dans la célèbre émission pour enfants Le Club Dorothée. Renommée Nicky Larson, la série fait un carton chez les jeunes, et ce, malgré ses nombreuses scènes obscènes qui choquent les parents.

Philippe Lacheau ne craint personne

Enthousiaste à l’idée de faire ce projet, Philippe Lacheau s’est pourtant heurté à l’hostilité des fans de Nicky Larson. En effet, les adaptations live de mangas ou de séries animées japonaises n’ont jamais été vraiment glorieuses. Le meilleur exemple reste sans nul doute Dragonball Evolution (2009), qui fut un four critique et commercial.  Cependant, il y avait une personne bien plus importante à convaincre que les fans : Tsukasa Hojo, le légendaire mangaka qui avait créé l’œuvre. Et sans lui, pas de droits d’auteur et donc, pas de film.

Lacheau s’est donc rendu au Japon pour s’entretenir avec Hojo. Si le mangaka se montre très réticent, au départ, par une adaptation française de sa BD, il découvre assez rapidement que la proposition du cinéaste est radicalement différente d’autres producteurs occidentaux. En effet, le metteur en scène connaît le matériau de base sur le bout des doigts, ce qui rassure le mangaka.

Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Nicky Larson et le parfum de Cupidon ©Les Films du 24

Toutefois, la plus grande difficulté a été de faire comprendre à Hojo les références au Club Dorothée ainsi que la trop grande liberté prise par les doubleurs français de l’époque, dont le regretté Maurice Sarfati.

Dans L’Express, Odilon Grevet qui s’est occupé de traduire les échanges entre Hojo et Lacheau explique :

J'ai dû expliquer pourquoi ça parlait de restaurant végétarien au lieu de love hotel, qui était Dorothée ou pourquoi il y avait des références à d'autres œuvres diffusées dans l'émission de TF1. L'humour référentiel ne se fait pas trop au Japon, voire pas du tout.

Un box-office mitigé

Malgré la bénédiction de Tsukasa Hojo ainsi qu’un très bon retour critique de la part de la presse et même des fans les plus anxieux, Nicky Larson et le parfum de Cupidon a pourtant réalisé un score décevant au box-office français avec « seulement » 1,6 millions d’entrées. La faute peut-être à un film trop "méta" et qui concerne finalement très peu la génération 2000 qui n’a pas vraiment connu le Club Dorothée. Au Japon, le film est plutôt bien reçu avec plus d'un million de dollars récolté au box-office.

Alors qu’on ne sait pas encore si Nicky Larson et le parfum de Cupidon connaîtra une suite, Philippe Lacheau et ses compagnons sont actuellement sur un projet tout aussi risqué avec Super-héros malgré lui, film de super-héros 100 % français. Le genre de production suffisamment rare en Hexagone, qui devrait sortir dans le courant de l'année 2022.

À l'occasion de la diffusion de Nicky Larson sur TF1, Philippe Lacheau a dévoilé un bêtisier exclusif sur Instagram :

 

Voir aussi

Harry Potter et la Coupe de feu : que devient Stanislav Ianevski (Viktor Krum) ?

Harry Potter et la Coupe de feu : que devient Stanislav Ianevski (Viktor Krum) ?

Stanislav Ianevski alias Viktor Krum est un personnage phare de "Harry Potter et la Coupe de feu". Près de 16 ans après la sortie du film, qu'est devenu le champion bulgare ?