Oblivion : comment Joseph Kosinski a-t-il créé la Tour ?

Un travail minutieux

Oblivion : comment Joseph Kosinski a-t-il créé la Tour ?

En 2013, Joseph Kosinski, le metteur en scène de « Tron : L’Héritage » se lance dans la production d’une nouvelle œuvre de science-fiction : « Oblivion ». Mais savez-vous de quelle manière le cinéaste a rendu la tour de verre crédible ?

Oblivion : Tom Cruise de retour dans les airs

Joseph Kosinski a débuté comme créateur d’effets spéciaux, avant de passer superviseur. En 2010 il fait ses premiers pas comme réalisateur en mettant en scène Tron : L’Héritage pour le compte de Disney. L’œuvre est un succès, et permet à Joseph Kosinski de rempiler 3 ans plus tard avec Oblivion. Notamment porté par Olga Kurylenko, Morgan Freeman, Melissa Leo et évidemment Tom Cruise, le long-métrage raconte le quotidien de Jack Harper, qui en 2077, est en station sur une planète Terre totalement dépeuplée. Il est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. A la suite d’une guerre contre des forces extraterrestres, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources.

Jack Harper (Tom Cruise) - Oblivion
Jack Harper (Tom Cruise) - Oblivion ©Universal Pictures

Initialement, Oblivion est un roman graphique éponyme créé par Joseph Kosinski lui-même (aidé par Arvid Nelson). Une œuvre publiée chez Radical Comics, à l’époque de la sortie de Tron : L’Héritage. Le comics a beaucoup attiré l’attention des grands studios de cinéma, et après une première proposition de Disney, c’est finalement Universal Pictures qui a empoché les droits cinématographiques de Oblivion. Le film a relativement bien été reçu par la presse et les spectateurs. Côté box-office, le long-métrage a rapporté plus de 286 millions de dollars de recettes (pour un budget de 120 millions).

Un travail visuel impressionnant

L’un des points forts du film demeure son esthétique impressionnante. Joseph Kosinski a voulu créer un monde inédit, et différent de ce qui a déjà été proposé par le passé. Pour ça, il a imaginé une tour dans laquelle vit le personnage de Tom Cruise. Cette Tour se dresse au-dessus des vestiges infectés de la Terre. Pour donner à cet oasis un caractère sacré, le réalisateur a obligé son équipe à déambuler en chaussettes sur le plateau de tournage.

Oblivion
Oblivion ©Universal Pictures

Dans un souci de réalisme et pour faciliter le travail des acteurs, Joseph Kosinski a voulu parfaire les reflets de la Tour et faire en sorte que le décor donne réellement l'impression d'être dans les nuages. Pour cela, son équipe des effets visuels a trouvé un moyen intelligent pour répondre à cette demande. Deux mois avant le début officiel du tournage, ils se sont rendus à Hawaï pour filmer le ciel du haut du volcan Haleakala, sur l’île de Maui. Quatre jours de suite, trois caméras différentes ont filmé le ciel sous toutes ses coutures. Les superbes images obtenues ont ensuite été assemblées et modifiées en studios. Le rendu est en tout cas magnifique et permet de donner une identité profonde à ce décor inédit.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.